nous_campons_sur_les_rives

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Nous campons sur les rives »

RIBOULET Mathieu

(Verdier)

 

Juste un petit carnet susceptible de prendre place dans n’importe quelle poche. Un ultime et émouvant hommage de l’Editeur à Mathieu Riboulet, lequel décéda en février de cette année. Un Ecrivain discret, loin des cénacles, étranger aux modes « modernistes ». Un Ecrivain dont l’œuvre mérite de ne pas rester dans l’ombre.

« Vous êtes d’ici. C’est ce que claironnent les thuriféraires de la racine, les chantres des origines, désireux d’assigner à un lieu l’orientation de ses habitants. Vous êtes d’ici ? Voire.

Nous sommes ici. Nous sommes tous encore ici. A cette assertion-là nous pouvons accorder quelque crédit, ou la risquer, en étendard, pour donner un contour crédible à nos existences, fût-ce le temps d’une conversation retrouvée, et, pacaliens jusqu’au bout des ongles, vérifier un instant que « personne n’a d’assurance, hors la foi, s’il veille ou s’il dort… »