14 novembre 2010

Portable

"Portable" Ingo SCHULZE (Fayard)Treize nouvelles. Dont le Lecteur souhaite qu'elles permettent à l'écrivain allemand de se faire la place qu'il mérite dans les librairies et les bibliothèques de France (dont il exclut toutefois Palavas-les-Flots, berceau de la médiocrité et de la flagornerie) et de Navarre. Ingo Schulze brosse de ses contemporains des portraits qui ne sont pas sans faire penser (parfois) à ceux qu'ont légué les Petits Maîtres Hollandais (si bien représentés au musée de Montpellier)."Les... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 17:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 novembre 2010

Nu à la chaise

"Nu à la chaise" Marie-Thérèse SCHMITZ (Gallimard)Rencontre impromptue. Même pas programmée. Mais dont le Lecteur se réjouit. Une histoire de famille, plutôt bien construite. La fille qui s'en revient élucider la mort de la mère au moment où le père atteint au terme de sa vie. Une écriture sobre, au rythme des pensées, des sentiments, des désirs, des élans, des souffrances de la narratrice. L'écriture d'une écorchée vive. Dont il reste à déterminer si elle est celle que la romancière prête à la narratrice.
Posté par Palavazouilleux à 17:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 novembre 2010

Le chanteur de Gospel

"Le chanteur de Gospel" Harry CREWS (Folio/Policier)Un vieux polar (1968) à l'américaine. Du polar qui se contrefout du côté flicailleux des choses. Du polar qui s'immerge dans les réalités sociales et qui les décortique. Du polar qui laisse deviner que ce ne fut jamais très drôle pour les damnés de la terre. Même à Enigma, Géorgie, USA. D'où s'extirpa le Chanteur de Gospel. Qui fit carrière. Mieux encore: qui outrepassa les limites que l'on assigne normalement à la gloire. Puis qui s'en revint à Enigma. Pour... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 17:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 novembre 2010

Dans la ville des veuves intrépides

"Dans la ville des veuves intrépides" James CANON (Belfond)La filiation avec Garcia Marquez constitue-t-elle une garantie? Assurément non. Du moins sur le versant littéraire. Mais le Lecteur ne fait toutefois pas la fine gueule. L'histoire du village perdu dans la montagne colombienne ne manque pas de saveur. D'autant que la guérilla va priver les femmes de leurs époux. Et que les dites femmes s'accommoderont très bien de ce vide. Au point qu'elles inventeront une nouvelle forme d'organisation sociale et ... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 17:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 novembre 2010

Point Omega

"Point Oméga" Don DELILLO (Actes Sud) Voilà un roman étrange, déroutant, dérangeant. Un roman qui juxtapose deux histoires. Deux histoires qui côtoient le vide. Donc la mort. Nourries de cette obsession quasiment permanente dans l'oeuvre de Delillo: le temps. Le temps qui peut s'étirer à l'infini, comme dans la projection au ralenti de "Psychose", le célébrissime film d'Hitchcock. Mais le temps qui trace son sillon. Chez le vieil universitaire spécialiste la "loi de l'extinction". Mais... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 17:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 novembre 2010

Pour repartir du pied gauche

"Pour repartir du pied gauche" Jacques JULLIARD (Flammarion/Libération)Il eût été plus pertinent de titrer cet opuscule: "Pour repartir de la couille gauche". Puisque les grands esprits qui commentent ou réfutent les vingt thèses de Jacques Julliard sont tous des mâles. Des mâles virilement installés en politique. Le Lecteur salue toutefois l'effort accompli par un presque octogénaire pour se convaincre enfin que le capitalisme, ça vous fout une merde pas possible. Mais le Lecteur, qui n'est pas dupe, n'a... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 16:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 mars 2010

Ce que le jour doit à la nuit

"Ce que le jour doit à la nuit" Yasmina KHADRA (Pocket)La midinette qui sommeille sous la carapace du Lecteur s'est réveillée voilà quelques jours. Lorsqu'Il a lu les dernières pages du roman. Là où, dans un étrange ballet plutôt bien ficelé, tous les protagonistes de l'histoire, morts ou vivants, renouent amours et amitiés. L'Histoire, Elle, ne leur a pas fait de cadeaux. En cette Algérie de leur enfance et de leur adolescence. Des années trente jusqu'à la guerre d'Indépendance et ses ultimes convulsions. ... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 mars 2010

Vers l'aube

"Vers l'aube" Dominic COOPER (Métailié) Roman de la solitude. L'homme qui atteint à la soixantaine marie sa fille unique puis incendie sa modeste demeure. S'ensuit ne fuite désespérée et la confrontation aux splendeurs estivales de l'Ecosse. Lorsque s'en revient l'automne, comme pris de remords, l'homme effectue le périple inverse. Jusqu'à l'aboutissement. Il y a dans la description des paysages écossais des flamboiements qui ne sont pas sans rappeler Giono. Soit donc, et en conclusion, un hommage que... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 mars 2010

Le troc-nog

"Le Truoc-nog"Iegor GRAN (P.O.L.)En 2003, le Lecteur avait raté ce roman qui, à sa façon, commémorait les 100 ans du Goncourt. Drôle. Mais sans férocité. Puisque l'Auteur avait alors choisi de s'installer dans la peau de Goncourable, écrivain sans talent, dont le piètre roman figure dans la liste établie par les vieilles badernes qui agonisent au sein du jury. Le Lecteur a souvent souri. Des sourires contenus. C'est à peu près tout.
Posté par Palavazouilleux à 14:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 mars 2010

Le supplice de l'eau

"Le supplice de l'eau"Percival EVERETT (Actes Sud) Ambitieux mais décevant? Le Lecteur a fréquenté ce roman en même temps qu'il s'attelait à la découverte du "Livre des violences" de Vollmann. Exigences situées à un niveau trop élevé? Peut-être. Voilà un roman qui narre la vengeance du père, celle d'un homme dont la fille fut assassinée et qui, un beau jour, enlève puis séquestre un inconnu auquel il fait tenir le rôle du coupable. Au cours d'un récit chaotique, cet homme, à travers son drame... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,