paradis

"Paradis inhabité"
Ana Maria MATUTE
(Phébus)

Le paradis d'une fillette madrilène, en ces années où s'annonce la guerre civile. Paradis inhabité puisque la fillette, Adriana, se confronte à la solitude. Un paradis qu'elle peuple de ses rêveries, de ses lectures. Dont elle s'extirpe lors des si rares visites de son père ou bien encore de celles d'une de ses tantes. "Son" paradis auquel elle préférera celui que lui propose un gamin qui lui rassemble, enfant de l'immigration russe avec qui elle partagera ses premières émotions amoureuses. Le Lecteur qui s'était enthousiasmé en parcourant les premiers chapitres s'est ensuite ennuyé, même s'il admet s'être confronté à une talentueuse écriture et un art du récit que d'aucuns prétendent désormais passé de mode.