05 novembre 2014

Viva

                « Viva » DEVILLE Patrick (Seuil)   Viva ! Le Lecteur clame d’emblée son enthousiasme. Ce roman-là, qui inclut un long moment de l’Histoire, l’a passionné de bout en bout. L’Histoire, puisque les deux protagonistes principaux en sont Léon Trotsky et Malcom Lowry, dans le cadre du Mexique de la fin des années trente. Trotsky, exilé et poursuivi jusque dans son refuge par les sbires de Staline. Lowry, admirateur du premier, dont le... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 13:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 novembre 2014

Un homme, ça ne pleure pas

                « Un homme, ça ne pleure pas » GUENE Faïza (Fayard)   C’est quoi ce que nos éminents penseurs appellent « l’intégration » ? Faïza Guène répond à cette interrogation-là à travers le prisme de ce qui de toute évidence s’apparente à un certain vécu. Son narrateur, Mourad, est issu d’une famille algérienne, émigrée et installée à Nice. Son père (le Padre) n’a de cesse que ses trois enfants réussissent leur scolarité et trouvent une place... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 10:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
31 octobre 2014

Chaosmos

                « Chaosmos » CARPENTIER Christophe (P.O.L.)   Roman d’anticipation ? « Chaosmos » dépeint dans les couleurs les plus sombres l’avenir de l’humanité, un avenir qui conduisit le Lecteur jusqu’au mitan de ce siècle. Un monde en gestation. Des meurtres gratuits. Une violence qui progressivement ne connaît plus de limites. Servi par une écriture de haute volée, le roman explore d’incommensurables abîmes. Le Lecteur, qui est un optimiste... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 13:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 octobre 2014

A tous ceux qui ne se résignent pas à la débâcle qui vient

                « A tous ceux qui ne se résignent pas à la débâcle qui vient » MAUDUIT Laurent (Don Quichotte)   Le Lecteur l’affirme d’emblée : voilà un tonitruant coup de tocsin qui survient au moment le plus opportun qui soit. Voilà une démonstration étayée qui rend palpables les reniements, les trahisons perpétrés par ceux qui se camouflent aujourd’hui encore derrière les lambeaux d’un socialisme qu’ils n’ont eu de cesse de réduire à néant. La clique des... [Lire la suite]
27 octobre 2014

Une matière inflammable

                  « Une matière inflammable » WEITZMANN Marc (Stock)   Voilà un reflet plutôt juste d’un temps que le Lecteur a parfois l’impression d’avoir parcouru beaucoup trop vite. Reflet d’autant plus juste que Marc Weitzmann a entremêlé des personnages de fiction (???) et des personnalités réelles de l’histoire politique, culturelle, médiatique et intellectuelle. Un utile retour en arrière. Un irritant retour en arrière. Sans que le Lecteur veuille se... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 12:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 octobre 2014

Entre amis

                « Entre amis » OZ Amos (Gallimard)   Ni un roman ni un vrai recueil de nouvelles. Le reflet de ce qu’aurait pu devenir Israël. De courts moments de la vie d’un kibboutz, au temps où Ben Gourion dirigeait d’une main de fer un pays en gestation, mais déjà en guerre contre les palestiniens. Une utopie, un rêve qui s’érodent lentement, inexorablement, mais que les plus anciens, les plus politisés s’essaient à préserver. A travers ses huit récits, Amos Oz,... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 12:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 octobre 2014

Poisson

                    «Poisson » VALENS Anton (Actes Sud)   Le narrateur est un jeune peintre sans le sou. Fred, un de ses amis, lui propose de participer à une campagne de pêche sur un chalutier qui appartient à son père. Une courte campagne en Mer du Nord, des rivages hollandais à ceux de l’Allemagne. Des conditions de travail difficiles. Les poissons qui ne sont pas toujours au rendez-vous : soles, plies, limandes, et les trop rares cabillauds. Un rythme... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 13:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 octobre 2014

Une saison de nuits

                « Une saison de nuits » DIDION Joan (Grasset)   Œuvre classique, parue aux USA en 1963, mais traduite pour la première fois en français en 2014. Œuvre classique, tant elle s’apparente à bien d’autres romans américains. Mais une œuvre forte, dont l’extrême noirceur révèle la crise que traversait alors la société US. Everett a commis un meurtre. Il a tué l’homme qui fut un des amants de Lily, son épouse. « On pourrait inventer des raisons »,... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 12:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 octobre 2014

Standard

                  « Standard » BOURAOUI Nina (Flammarion)   Nina Bouraoui avait accoutumé et (presque) apprivoisé le Lecteur avec ses récits « autofictionnels », faits de translations entre la Bretagne et l’Algérie, depuis le temps de l’enfance jusqu’à celui de la maturité et d’un apparent apaisement. Mais voilà qu’avec « Standard », la romancière change tout-à-coup de registre. Elle contraint le Lecteur à suivre les cheminements erratiques... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 13:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 octobre 2014

Le Livre

                « Le livre » BELLETTO René (P.O.L.)   Le Lecteur ne parvient toujours pas à trouver sa place dans l’univers de René Belletto. En dépit d’efforts persévérants. Même si, dans ce roman, il se laissa parfois séduire par les dérives oniriques dans lesquelles le personnage principal, une sorte d’encore jeune mais déjà rentier, ne cherche nullement à s’opposer.
Posté par Palavazouilleux à 13:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,