04 novembre 2019

Les Effarés

                  « Les Effarés » LE CORRE Hervé (L’Eveilleur)   Un des premiers polars d’Hervé Le Corre. Paru en 1996 chez Gallimard dans la Série Noire et réédité en janvier 2019 par une maison bordelaise dont le Lecteur ignorait l’existence. Un roman de « jeunesse », révélateur du potentiel de cet Ecrivain qui a produit depuis d’excellents polars. Les Effarés ? Une bande de jeunes paumés, des enfants de la banlieue, celle d’une ville de... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 mai 2019

Dans l'ombre du brasier

                  « Dans l’ombre du brasier » LE CORRE Hervé (Rivages)   La Semaine Sanglante. Du jeudi 18 mai au samedi 27 mai 1871, une semaine traversée par Hervé Le Corre et ses personnages. Ceux que l’on ne fait qu’entrevoir, tant on fut nourrit de haine à leur égard. Les Versaillais. Thiers. La soldatesque. Les bourreaux de la Commune. Et les Prussiens qui cernent Paris et ses fortifications. Ceux aux côtés desquels le Lecteur ne cessa de vibrer. Les... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 09:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 mai 2017

Prendre les loups pour des chiens

                « Prendre les loups pour des chiens » LE CORRE Hervé (Rivages)   S’agit-il vraiment d’un polar ? Sans aucun doute, puisque l’Editeur lui-même le prétend. Mais aux yeux du Lecteur, ce roman est tout de même un peu plus qu’un polar. Tout comme l’était celui qu’il avait découvert voilà deux ou trois ans, « Après la guerre », un récit inclassable évoquant, entre autres, les turpitudes perpétrées entre 1940 et 1945 par de bons et honnêtes... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 11:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 février 2015

Après la guerre

                « Après la guerre » LE CORRE Hervé (Rivages)   Un passionnant et conséquent polar. Un polar qui explore les tares de la société, qui ne s’embarrasse pas de circonvolutions. Le Corre fait revivre les années de l’après guerre, en ces temps où les anciens collabos sortaient de l’ombre et relevaient la tête. La bonne ville de Bordeaux sert de cadre à son récit. « … une ville comme Bordeaux qu’on tient pour calme et ordonnée, capitale de la... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 16:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,