18 juin 2018

La rivière

                  « La rivière » KINSKY Esther (Gallimard)   Comme un avatar du romantisme allemand nimbé et enrichi de ce qui provient de la culture juive. Une musique qui bouleverse tout en donnant l’envie de bouger. Les installations provisoires de la Narratrice dans des paysages si différents les uns des autres. Mais que relie un point commun : l’eau qui s’écoule. Sous des modalités diverses. Fleuves, rivières, ruisseaux, avec les paysages qui les... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 10:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 juin 2018

Tiens ferme ta couronne

                  « Tiens ferme ta couronne » HAENEL Yannick (Gallimard)   « La carabine qu’il avait mise entre mes mains était allemande, une Haenel, selon lui la meilleure pour les traqueurs ; les fusils d’assaut de la firme Haenel, m’expliqua-t-il, étaient ceux qu’utilisait la Wehrmacht ; et depuis la Seconde Guerre mondiale, l’atelier Haenel s’était spécialisé dans les armes sur mesure…. » Clin d’œil. La rencontre (fortuite ?)... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 10:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 mai 2018

Les fantômes du vieux pays

                « Les fantômes du vieux pays » HILL Nathan (Gallimard)   Un possible candidat à l’élection présidentielle américaine. Le gouverneur Parker. Une sorte de Trump. Qui, dans un jardin public, se reçoit une volée de gravillons. L’auteur de « l’attentat » ? Une femme a priori paisible. La machinerie médiatique, au service des Puissants, s’emballe. D’autant que les « fouille-merde » découvrent (ou inventent ?) un passé... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 10:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 avril 2018

Cette chose étrange en moi

                « Cette chose étrange en moi » PAMUK Orhan (Gallimard)   Le Lecteur peine à s’introduire dans l’univers littéraire d’Orhan Pamuk. En dépit de ses efforts et d’une belle constance (plus de six cent pages pour ce roman et près de quatre journées de cheminement aux trousses de Mevlut dans les rues d’Istanbul). De beaux, d’attachants personnages qui survivent aux évolutions d’une cité tentaculaire et aux bouleversements des modes de vie qui s’opèrent dans... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 10:13 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 avril 2018

Dans une coque de noix

                « Dans une coque de noix » McEWAN Ian (Gallimard)   Un véritable régal ! Une drôlerie de tous les instants. Sans doute – du moins le Lecteur ose-t-il formuler l’hypothèse – le meilleur de l’humour britannique. Une histoire « abracadabradantesque » narrée par le fœtus arrivé, de peu s’en faut, au terme de sa vie utérine. Un fœtus qui va « subir » la rupture entre ses père et mère. Une rupture concoctée par la bientôt maman,... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 mars 2018

Nos années rouges

                « Nos années rouges » STEFANINI Anne-Sophie (Gallimard)   Illustration de la difficulté d’utiliser à des fins littéraires un moment de l’Histoire. En l’occurrence, la période qui suivit la fin de la Guerre d’Algérie, celle qui vivaient des françaises et des français qui avaient milité contre cette guerre : tenter l’aventure d’œuvrer au service de la jeune nation algérienne. Alors que l’Etat algérien, lui, se construisait dans les conditions... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 10:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 mars 2018

Le disparu

                « Le disparu » LE DANTEC Jean-Pierre (Gallimard)   « Soudain, émergeant d’un rideau de gaze lumineuse, tremblant de chaleur, des blocs d’un blanc cru, aux contours nets, ont commencé à se dessiner. Alger la Blanche, me suis-je enthousiasmé, saisi par un mélange d’admiration, d’inquiétude et de curiosité. » Voilà ce que décrit l’aspirant Loïc Quéméner dans le premier des courriers qu’il adressa à ceux qui furent ses élèves de français au... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 09:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 février 2018

Souvenirs dormants

                « Souvenirs dormants » MODIANO Patrick (Gallimard)   Pourquoi ? Pourquoi donc depuis cinquante ans le Lecteur s’entête-t-il à ranger sur un des rayons de sa bibliothèque, les uns après les autres, la quasi-totalité des romans de Patrick Modiano tous publiés par l’honorable maison Gallimard ? Il n’a aucune explication à fournir. Il ne sait pas. Il lit. Ce qui est sa fonction de Lecteur. Il s’interroge et ne se répond pas. Il ne sait vraiment... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 février 2018

Les invisibles

                « Les invisibles » JACOBSEN Roy (Gallimard)   La Norvège du début du vingtième siècle. Une île minuscule sur laquelle survit une famille. Un peu d’élevage. Quelques arpents de terre ingrate. Les produits de la pêche. Les hivers si longs et les étés si courts (Le Lecteur fait ici référence à certain barde Québecquois…). La bourgade que l’on joint de temps à autre en barque, à la rame. Pour l’achat du strict nécessaire, pour y soigner les maux auxquels... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 09:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 janvier 2018

Mise en pièces

                « Mise en pièces » LEGER Nina (Gallimard)   La ville. Et Jeanne. Jeanne qui observe les mâles, quelque soit leur statut social. Au cours de ses pérégrinations. Jeanne qui n’observe d’eux que leur sexe dissimulé sous des atours ordinaires. Avant la rencontre puis la manipulation. Avant l’exercice qui ne réclame rien d’autre que son propre accomplissement. Donc les verges. Formes. Odeurs. Et Jeanne, personnage multiple, femme caméléon qui change de... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 13:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,