24 septembre 2018

Le figurant

                  « Le figurant » BLONDE Didier (Gallimard)   Des souvenirs qui parlent au Lecteur. Ceux d’un figurant qui tourna sous les ordres de François Truffaut quelques scènes qui jamais ne le sortirent de l’anonymat. « Baisers volés ». Judith, figurante elle aussi. Judith dont il est difficile, quarante-cinq ans plus tard, de retrouver la trace. Un roman plan-plan. Mais tout de même gallimardisé.
Posté par Palavazouilleux à 10:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 septembre 2018

Les Thibault (Tome1)

                  « Les Thibault » Tome I MARTIN DU GARD Roger (Folio)   Soixante ans ! Soixante années depuis la première et unique fréquentation par le Lecteur du monumental roman de Roger Martin du Gard. Fréquentation qui ne dut rien au hasard. Les conseils, les suggestions de son propre père, ou bien encore de Paul Werk, l’oncle sur le versant alsacien de la famille, et fort probablement ces deux professeurs qui eurent sur lui une influence... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 10:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
31 août 2018

Tumulte

                « Tumulte » ENZENSBERGER Hans Magnus (Gallimard)   De l’Union Soviétique à Cuba, avec la République fédérale allemande en toile de fond. Le parcours d’un homme engagé. Côté gauche et libertaire. Un parcours revisité. La mémoire qui reconstruit ce qui fut : les voyages, les invitations, les rencontres. Khrouchtchev. Castro. Entre autres. Soixante ou cinquante ans plus tard, se donner le beau rôle, s’innocenter peut-être. Non seulement d’une... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 août 2018

Les rêveuses

                « Les rêveuses » VERGER Frédéric (Gallimard)   Le Lecteur reste sur une impression semblable à celle qui fut sienne  au terme de sa rencontre avec « Arden », le tout premier roman de Frédéric Verger. Une vraie écriture. Un vrai sens du récit. Une œuvre dont il est légitime de penser qu’elle se construit. De belles pages qui lui firent penser à Dhôtel, celles que le jeune Ecrivain consacre à la description du pays dans lequel vont... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 10:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 août 2018

Histoire d'un assassin

                « Histoire d’un assassin » FERRANTI Marie (Gallimard)   Un roman court, dense, comme épuré. Un « format » dans lequel Marie Ferranti excelle. Une histoire « corse ». qui se situe à l’articulation des 19° et 20° siècles. L’assassinat d’un notable villageois, assassinat perpétré par son petit-fils. Lequel venge en quelque sorte sa mère, rejetée par le patriarche sous le prétexte qu’elle s’était énamourée d’un paysan pauvre. Une mère... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 09:54 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 août 2018

Le lambeau

                « Le lambeau » LANCON Philippe (Gallimard)   Philippe Lançon est un des rares survivants de l’attentat perpétré contre l’équipe des journalistes de Charlie Hebdo. « Les morts se tenaient presque par la main. Le pied de l’un chevauchait le ventre de l’autre, dont les doigts effleuraient le visage du troisième, qui penchait vers la hache du quatrième, qui semblait regarder le plafond, et tous, comme jamais et pour toujours, devinrent dans cette... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 13:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 juillet 2018

La danse de l'araignée

                « La danse de l’araignée » ALCOBA Laura (Gallimard)   Derrière l’apparente légèreté, au-delà de ce qui prend les apparences de la distanciation, voilà un roman qui traite de sujets douloureux. Mais parce qu’ils sont à ce point douloureux, l’Auteure se prémunit de l’usage du pathos. C’est du moins ce qu’a ressenti le Lecteur. Une jeune fille, la Narratrice raconte son installation à Bagnolet, à la périphérie de la ville capitale. Au tout début des... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 juillet 2018

La fin de Mame Baby

                « La fin de Mame Baby » OCTAVIA Gaël (Gallimard)   Roman dans lequel le Lecteur peina à trouver sa place. Jusqu’à ce qu’il en trouve la clef. Un peu par hasard. Et qu’il parvienne enfin à s’insinuer dans l’univers littéraire de Gaël Octavia, jeune (et néanmoins talentueuse) romancière antillaise. Bien qu’il eût prêté une grande attention au préambule et à la mise en garde formulée par l’Auteure. (« On a tenté d’inventer de nouvelles règles de... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 10:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 juin 2018

Une tête de nuage

                    « Une tête de nuage » DE LUCA Erri (Gallimard)   L’Evangile selon Erri. Erri qu’un Vaticancaneur finira bien par sanctifier ? Une possible écriture pour le théâtre. La représentation destinée à agrémenter une messe de minuit ? Le Lecteur s’est ennuyé. Ce qui l’attriste.
Posté par Palavazouilleux à 10:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 juin 2018

La rivière

                  « La rivière » KINSKY Esther (Gallimard)   Comme un avatar du romantisme allemand nimbé et enrichi de ce qui provient de la culture juive. Une musique qui bouleverse tout en donnant l’envie de bouger. Les installations provisoires de la Narratrice dans des paysages si différents les uns des autres. Mais que relie un point commun : l’eau qui s’écoule. Sous des modalités diverses. Fleuves, rivières, ruisseaux, avec les paysages qui les... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 10:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,