10 mai 2017

Mourir au printemps

                « Mourir au printemps » ROTHMANN Ralf (Denoël)   Un douloureux roman qui raconte les dernières semaines de la guerre vues par un adolescent engagé de force dans les SS, à un moment où les armées nazies s’avèrent incapables de contenir les offensives des troupes soviétiques sur le front de l’Est. Les ultimes soubresauts. La folie meurtrière de ceux qui refusent d’admettre l’évidence. Des familles meurtries. Au cœur de villes où ne subsistent que des... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 16:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 mai 2017

Le dentier du maréchal, madame Volotinen et autres curiosités

                « Le dentier du maréchal, madame Volotinen et autres curiosités » PAASILINNA Arto (Denoël)   Comme toujours chez Paasilinna, la dérision est au rendez-vous. Un roman publié en Finlande en 1994 mais traduit chez nous et publié par Denoël en 2016. Qu’importe ! L’essentiel n’est-il pas de rire ? Emporté dans les pérégrinations de Volomari Volotinen, collectionneur de vieilleries, et dont les voyages professionnels lui offrent l’opportunité... [Lire la suite]
10 octobre 2016

Brutes

                « Brutes » BREZNICAN Anthony (Denoël)   Une boutique d’enseignement rivée aux basques des vaticancaneurs. A la réputation aussi délabrée que les locaux. Mais où sont accueillis des adolescents en mal de rédemption. Avec une tradition immuable : le bizutage par les élèves de dernière année de ceux qui découvrent la boutique. Violences gratuites. Humiliations. Dans l’Amérique du début des années 90 de l’autre siècle. A Pittsburgh. Une Amérique à la... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 13:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 octobre 2016

Derrière la porte

                  « Derrière la porte » WATERS Sarah (Denoël)   Roman au classicisme ennuyeux. Qui évoque la Grande-Bretagne des années qui suivirent la première guerre mondiale. Deux femmes, mère et fille, louent une chambre de leur demeure à un jeune couple. Les nouveaux venus intriguent et dérangent. Leur façon de vivre n’appartient pas au mode traditionnel. Des rapprochements s’opèrent, à pas feutrés, à mots couverts. Jusqu’à se nouent d’autres liens... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 13:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 septembre 2015

Le puits

                « Le puits » REPILA Ivan (Denoël)   Courte mais édifiante fable allégorique. Deux frères inventent leur survie au fond d’un puits. Peu de lumière, le froid, la faim, la soif. Le Grand et le Petit découvrent petit à petit et dans un univers hostile les vertus de la solidarité et du sacrifice. Sans que la fable ne sombre dans l’incantatoire. Avec retenue et pudeur. Un beau moment de littérature.
Posté par Palavazouilleux à 15:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 février 2015

Petits moments de bonheur volé

                « Petits moments de bonheur volés » PICCOLO Francesco (Denoël)   De petits moments dérobés, reflets de ce qu’il nous advient d’être dans notre quotidien. De courts textes incisifs mais qui, peu à peu, s’édulcorent. Tel est, tout au moins, le ressenti du Lecteur. « Quand j’appelle un ami, que son répondeur se déclenche et que je sais qu’il est chez lui, je dis des choses totalement insensées en sachant qu’il m’écoute, ce qui ne sert qu’à lui... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 16:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 février 2015

Seul dans Berlin

                « Seul dans Berlin » FALLADA Hans (Denoël)   Le Lecteur s’en est revenu, pour des raisons liées à d’autres activités, vers la version « expurgée » de ce roman allemand (il semble que Denoël ait enfin publié fin 2014 une traduction « non expurgée »). Il s’essaie toujours à comprendre ce qui poussa le peuple allemand vers le nazisme. Or ce roman raconte de manière réaliste non seulement ce que furent les conditions de vie d’une... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 mai 2012

La répétition

« La Répétition » CATTON Eleanor (Denoël)   Marre. Le lecteur en a marre que les épiciers en édition lui vendent à la sauvette des oeuvrettes affublées du nom de « chefs d’œuvre ». Tout autre commentaire serait superflu.
Posté par Palavazouilleux à 15:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 avril 2012

So long, Luise

  « So long, Luise » MINARD Céline (Denoël)   Si long, en effet. Ennuyeux. Pour un Lecteur trop vite désabusé.
Posté par Palavazouilleux à 14:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 août 2011

La Merditude des choses

"La Merditude des choses" Dimitri VERHULST (Denoël) Voilà enfin un roman qu'il est possible de parcourir au grand galop. Puisque le titre (vaguement ségolénien dans sa franchouillarde version) se suffit à lui-même. Car l'histoire d'une famille flamande de "bois sans soif "n'atteint jamais le rythme qu'adoptent d'ordinaire les sprinters flahutes lors des célèbres kermesses. Du lent, du lourd, de l'inconsistant qui a beaucoup ennuyé le Lecteur.
Posté par Palavazouilleux à 13:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,