18 juillet 2011

Un été sans les hommes

  "Un été sans les hommes" Siri HUSTVEDT (Actes Sud) Une drôle d'histoire d'adultère qui conduit la narratrice à déserter New York pour trouver refuge pas très loin de sa mère. Dans l'environnement de femmes en devenir qu'elle est sensée initier à l'art de la poésie. Dans la proximité de vieilles dames, toutes veuves et pimpantes, qui survivent dans l'établissement où réside la maman. Le Lecteur fut happé dans le tourbillon initié par Siri Hustvedt, emporté pour lui, déboussolé au point de s'interroger sur sa... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 juillet 2011

L'homme qui m'a donné la vie

"L'homme qui m'a donné la vie" Virginia BART (Buchet-Chastel) Fable oedipienne. Qui a peut-être abouti, pour l'Auteure, à une analyse "utile". Mais un roman qui n'a pas convaincu le Lecteur. Malgré ou en dépit des quelques instants de vibrations qui lui confèrent un peu de couleurs. L'ensemble s'installe dans un grisé tellement prévisible qu'il en devient vite lassant.
Posté par Palavazouilleux à 15:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 juillet 2011

Nagasaky

"Nagasaki" Eric FAYE (Stock) Le Lecteur aime la littérature d'Eric Faye. Il a donc apprécié "Nagasaki", un court roman qui relate la non rencontre, dans la cité nippone, d'un homme et d'une femme. Un homme solitaire, à la vie tranquille de celui qui n'ambitionne rien. Une femme à la dérive qui trouve refuge dans un recoin de l'appartement qu'occupe l'homme. Une femme fantôme. Qui le demeure jusqu'au jour où grâce à la "technologie", l'homme découvre enfin la présence incongrue d'une étrangère dans un chez soi qui n'est... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 13:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 juillet 2011

Pendant le reste du voyage, j'ai tiré sur les indiens

"Pendant le reste du voyage, j'ai tiré sur les indiens" Fabio GEDA (Gaïa) De Turin à Madrid, via Berlin, les errances d'un adolescent roumain. Privé d'un père que la flicaille italienne a réexpédié à Bucarest. A la recherche d'un grand-père (improbable?), comédien qui sillonne l'Europe en présentant un spectacle iconoclaste. Au bout du compte, un romain plein de charme, de (fausse?) candeur. Un roman tout plein de vibrations et qui déborde d'une fraternité dont nos sociétés sont aujourd'hui si avares.Un roman qui dénonce... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 13:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 juillet 2011

La passerelle

  "La passerelle" Lorrie MOORE (L'Olivier) Le rêve désenchanté qui vire de temps à autre au cauchemar. Une Amérique en proie au doute. Une Amérique qui se reflète dans le regard d'une femme de vingt ans. Etudiante. Qui joint les deux bouts en exerçant de petits boulots. Dont celui de baby-sitter. Au service d'une famille qui vient d'adopter une petite fille. Laquelle adoptée se singularise en n'étant pas blanche. D'origine rurale, Tassie, l'étudiante, peine à trouver ses repères aussi bien auprès de ses... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 11:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 juillet 2011

Le goût des pépins de pomme

"Le goût des pépins de pomme" Katharina HAGENA (Anne Carrière) Une certaine fadeur. Le goût de ce gentil roman qui narre l'histoire de trois générations de femmes allemandes. Mais qui édulcore et qui, à sa façon, dénazifie gentiment l'histoire. Non que la nazisme soit absent: le mot "NAZI" fut écrit sur le mur du vieux poulailler de la demeure familiale. Une demeure dont Iris, la plus jeune des femmes, hérite de son aïeule. Une demeure dont les murs recèlent des secrets plus que des mystères. Seul le grand-père fricota avec... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 juillet 2011

La petite fille de Monsieur Linh

"La petite fille de Monsieur Linh" Philippe Claudel (Stock) Roman trouvé sur l'étal aux occasions le la librairie Gibert et acheté pour la modique somme de trois euros. Un investissement que le Lecteur ne regrette pas. Il a plutôt bien aimé cette sorte de conte qui narre l'improbable rencontre entre le vieil émigré venu de la lointaine Asie et l'indigène enclos dans sa solitude. Les deux hommes ne dialoguent pas et pour cause: ils n'ont pas de langue commune. Mais ils s'entendent et fraternisent via d'autres formes... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 juillet 2011

Rouge dans la brume

"Rouge dans la brume" Gérard MORDILLAT (Calmmann-Lévy) Revoilà la classe ouvrière! Dans un roman français! Ce qui n'a rien d'étonnant, puisque l'auteur en est Gérard Mordillat. Et que Gérard Mordillat a des convictions. Des convictions qu'il étale au grand jour. Pas question pour lui d'édulcorer. Mordillat s'assume. Sans la moindre fioriture. En s'évitant les inutiles circonvolutions. Le capitalisme poursuit son oeuvre de destruction de l'outil industriel. Des entreprises ferment. Des ouvriers sont licenciés. Quelques-une... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 juillet 2011

Le poids du papillon

"Le poids du papillon" Erri DE LUCA (Gallimard) Un merveilleux récit. Un récit qui confronte la destinée du chamois à celle du chasseur. Dans un décor alpestre que connaît bien De Luca. Un décor dont l'écrivain restitue la grandeur, l'âpreté, l'éblouissante beauté. Qu'il évoque en connaissance de cause. "Il faut traverser deux couloirs exposés aux paquets de neige prêts à s'écrouler. Il y va la nuit, quand le froid serre le noeud des avalanches." Sobriété, élégance. L'homme et l'animal vont à la rencontre l'un de... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 13:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 juin 2011

La nuit viennent les renards

"La nuit viennent les renards" Cees NOOTEBOOM (Actes Sud) "Nos secrets, c'est ce que nous sommes, et normalement nous les emportons avec nous là où personne ne peut les atteindre." Le meilleur du meilleur de Nooteboom, concentré dans huit vraies fausses nouvelles. Toutes à évoquer le temps qui passe, le vieillissement, la mort. "Comment se fait-il - telle était ma question - qu'à mesure que l'on vieillit, votre vie se mette de plus en plus à ressembler à une histoire inventée? Je ne sais pas ce qu'il y a de pire, vieillir ou... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,