10 avril 2017

Le poids du coeur

                « Le poids du cœur » MONTERO Rosa (Métailié)   Un roman de science-fiction à l’intérieur duquel le Lecteur n’est jamais parvenu à trouver sa place. Même si l’Auteure traite d’un devenir possible d’une espèce animale en voie de déperdition, l’espèce humaine. Même si elle aborde à des thématiques d’actualité et leurs possibles (probables ?) conséquences vers la fin de ce nouveau siècle. Dont celle de nos poubelles nucléaires. Dont celles, plus... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 16:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 avril 2017

Jardins de la dissidence

                  « Jardins de la dissidence » LETHEM Jonathan (L’Olivier)   « Mais pourquoi ne pas se révolter ? » La question revient tel un leitmotiv tout au long de ce foisonnant roman. Révoltes et dissidences essentiellement portées par deux femmes, mère et fille, Rose et Miriam, l’une et l’autre d’origine juive. Rose, la génération bolchevique, celle qui fut chassée d‘Allemagne et d’Europe de l’Est par les nazis, qui gagna les USA, s’y... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 13:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 avril 2017

La file indienne

                  « La file indienne » ORTUNO Antonio (Christian Bourgois)   Sidérant polar. D’une inouïe violence formelle, reflet de la violence réelle dont le Mexique est le théâtre. Dans ce roman, celle dont sont victimes les migrants centraméricains qui tentent de gagner ce qu’ils croient être l’Eldorado US. Au prix d’une multitude de vicissitudes. Contraints de payer à des bandes mafieuses à des prix exorbitants leur périlleux voyage. Il existe bien une... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 13:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 avril 2017

Histoire de la violence

                « Histoire de la violence » LOUIS Edouard (Seuil)   Une œuvre angotique. Dotée d’intentions peut-être louables. Mais qui s’emberlificote dans un manichéisme (adossé à un conformisme quasi permanent) qui les desservent.  L’histoire d’une brève rencontre homosexuelle. La violence qui en résulta. Le tout essentiellement reflété par la sœur du héros malheureux devant son compagnon muet. Edouard Louis s’inscrit non sans roublardise dans ce courant... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 13:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
31 mars 2017

Les chroniques de Zhalie

                  « Les chroniques de Zhalie » YAN Lianke (Philippe Picquier)   En quelque sorte, un roman initiatique pour le vieux Lecteur qui aborda pour la première fois avec ce livre à la littérature chinoise. Une découverte ardue en raison des nombreuses références qui lui sont étrangères. Même si, et par ailleurs, il manifeste toujours de la curiosité à l’égard de cette étrange nation qui donne l’illusion de se tenir en équilibre entre communisme et... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 13:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 mars 2017

Voter, c'est abdiquer

                « Voter, c’est abdiquer » PEILLON Antoine (Don Quichotte)   « Je ne voterai pas en avril et mai prochains ! Tu ne voteras pas, nous ne voterons pas ! Et nous serons certainement plus nombreux que celles et ceux qui éliront, englués dans un ritualisme républicain obsolète, voire dans leur servitude volontaire, le nouveau prince – ou la nouvelle reine – de France. Nous serons plus nombreux que jamais ; il n’est point besoin d’une... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 mars 2017

Et la vie nous emportera

                « Et la vie nous emportera » TREUER David (Albin Michel)   Roman qui a réveillé les souvenirs du gamin qui se passionna pour quelques auteurs américains. Roman qui donc lui refila un sacré coup de jeune. Roman d’aventure. Avec en toile de fond la Seconde Guerre mondiale. Une famille aisée de Chicago, propriétaire d’une résidence d’été dans le Minnesota. Frankie, le fils unique, qui s’est lié d’amitié avec un jeune métis, Billy. Mais aussi sa proximité... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 13:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 mars 2017

Le cri

                « Le cri » VILA Thierry (Grasset)   Le Lecteur se situa constamment en marge de ce roman. Non en raison du roulis des vagues et de l’obligation qui lui fut faite de se tenir en permanence en équilibre instable sur le pont d’un navire. Mais c’est que l’indisposent les lieux communs, qu’il ne peut se faire à la récupération des idées préconçues. Le méchant qui, un exemple parmi d’autres, ne peut-être qu’un Serbe ayant commis les pires abominations lors... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 13:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 mars 2017

Légende

                « Légende » PRUDHOMME Sylvain (L’Arbalète/Gallimard)   Des ingrédients qui ont suscité, à défaut de passion, de l’intérêt chez le Lecteur. Le cadre géographique, en premier lieu : la plaine de la Crau, avec des incursions en direction de la Camargue mais aussi des Martigues et de Lavéra. Un cadre qui lui fut familier, qu’il retrouve parfois lorsqu’il entreprend un périple en direction d’Aix-en-Provence et que donc il traverse la plaine de la... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 mars 2017

La Splendeur dans l'herbe

                « La Splendeur dans l’herbe » LAPEYRE Patrick (P.O.L.)   Homer et Sybil. Délaissés l’un par Emmanuelle et l’autre par Giovanni. Emmanuelle et Giovanni qui se sont assemblés et qui s’exilent sur l’île de Chypre. Homer et Sybil se rapprochent mais prennent tout le temps nécessaire à un nouvel assemblage, le leur, que peuvent dérégler, à tout instant, les incohérences d’Emmanuelle et de Giovanni. Le Lecteur s’est laissé bercer par ce roman aux tonalités... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 12:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,