26 décembre 2016

L'amour a le goût des fraises

              « L’amour a le goût des fraises » HADEN Rosamund (Sabine Wespieser)   L’Afrique du Sud ne sert que de toile de fond. A peine visible. Tout juste évoquée. Reste tout de même, et en dépit de la très relative déception du Lecteur, une belle histoire qui concède la par belle à quelques femmes. Stella, jeune chroniqueuse, et sa mère, récemment décédée dans un accident de voiture, mais dont Stella découvre ce que fut la vie d’une femme libre. François et Doudou,... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 13:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 décembre 2016

Envoyée spéciale

                « Envoyée spéciale » ECHENOZ Jean (Editions de Minuit)   Où il est question de James Bond. Un pastiche drolatique. Oui dans la mesure où l’œuvrette arracha quelques sourires au Lecteur. Poli et courtois le dit Lecteur qui en d’autres temps, fort reculés déjà, apprécia les premiers romans de Jean Echenoz. Mais qui s’ennuya beaucoup en parcourant celui-ci. Avec la désagréable impression qu’en raison même de son grand âge et donc de l’altération de ses... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 11:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 décembre 2016

Comme l'ombre s'en va

                « Comme l’ombre qui s’en va » MUNOZ MOLINA Antonio (Seuil)   Martin Luther King. Assassiné à Memphis le 4 avril 1968. Son assassin, James Earl Ray. Deux portraits. Qui résultent de longues et fastidieuses enquêtes. Autour de la victime, dans les jours et les heures qui précédèrent le crime. Dans l’ombre de l’assassin, au cours de sa fuite éperdue, depuis Memphis jusqu’à Toronto, puis de Londres à Lisbonne. Lisbonne. « Personnage » principal... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 12:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 décembre 2016

Chutes

                  « Chutes » ZERLINI Gilles (Materia Scritta)   Une découverte qui relève de l’improbable. Le nom d’un écrivain mentionné à l’intérieur du message transmis par une « connaissance » corse. Une rapide recherche gougueulisante. Qui conduisit le Lecteur jusqu’au site d’une maison d’édition insulaire. Lequel Lecteur commanda pour la somme de 12 euros ces « Chutes » (« ou les mésaventures de Monsieur Durand »), court... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 13:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 décembre 2016

La Cheffe, roman d'une cuisinière

                « La Cheffe, roman d’une cuisinière » N’ DIYAE Marie (Gallimard)   « Hors de ma cuisine, je n’ai jamais pu être heureuse bien longtemps, me disait la Cheffe… » La Cheffe. Une cuisinière qui s’est faite toute seule et qui frôla les sommets de la gloire. La Cheffe, racontée par un Narrateur qui débuta auprès d’elle, qui apprit le métier auprès d’elle, qui fut amoureux d’elle bien qu’elle ait eu une vingtaine d’années de plus que lui. Née... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 10:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 décembre 2016

Les petites chaises rouges

              « Les petites chaises rouges » O’BRIEN Edna (Sabine Wespieser)   11541 chaises rouges furent installées à Sarajevo en 2012 afin de commémorer la mémoire des victimes des massacres perpétrées en cette ville durant la guerre qui scella le démantèlement de la Yougoslavie. Elles ont inspiré la vieille dame irlandaise sans toutefois qu’elle ait fait de ce drame  le sujet central de son roman, sans que non plus elle l’ait réduit à une sorte d’incidence... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 décembre 2016

Amour monstre

                « Amour monstre » DUNN Katherine (Gallmeister)   L’impression (désagréable ?) du déjà vu. Un film très ancien. « Freaks ». Que le Lecteur commenta, lui semble-t-il, dans le ciné-club au sein duquel il militait il y a bien longtemps de cela. Oh, certes, le roman n’est pas le film. Mais il raconte une histoire qui lui paraît beaucoup emprunter au film. En introduisant des détails supplémentaires. En inventant d’autres personnages.... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 13:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 décembre 2016

Des pierres dans ma poche

                « Des pierres dans ma poche » ADIMI Kaouther (Seuil)   En équilibre instable entre deux mondes. Algérienne de naissance. Installée en France où elle travaille et dispose donc d’une relative autonomie. Sauf qu’elle est célibataire et qu’à Alger, sa mère s’inquiète, la relance, surtout depuis que sa sœur cadette (restée au pays) a annoncé l’imminence de son mariage. Relances téléphoniques incessantes qui engluent toujours plus la narratrice dans... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 décembre 2016

Les vieux ne pleurent jamais

                    « Les vieux ne pleurent jamais » CURIOL Céline (Actes Sud)   Le Lecteur fut mis en garde par l’Auteure dès les premières pages du roman. « Je n’ai rien contre les romans non plus, mais souvent, je leur trouve un goût d’artifice, je perçois le petit bruit de fond de leurs rouages ; on veut me conduire quelque part, à l’aveugle prétendument, mais les décors et les accessoires censés m’aiguiller ont quelque chose d’arbitraire,... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 10:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 décembre 2016

Matteo éa perdu son emploi

                  « Matteo a perdu son emploi » TAVARES Gonçalo M. (Viviane Hamy)   « Aaronson n’a pas toujours été mort. Il fut un temps où Aaronson était même, sans exagérer, un être vivant. De vingt-sept à trente ans, Aaronson tournait – tel un insecte obsessionnel – autour d’un rond-point… » Aaronson tourne autour de ce rond-point. Une vingtaine d’autres personnages se confrontent à des situations toutes plus baroques les unes que les autres.... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,