08 août 2014

Le grand bousillage

            « Le grand bousillage » BRAUN Volker (Métailié)   Volker Braun est une (très) vieille fréquentation du Lecteur. En des temps où il existait encore deux Allemagne. Volker Braun vivait alors du mauvais côté. A l’Est. En 1978, les Editeurs Français Réunis avaient publié « La vie sans contrainte de Kast », un ensemble de quatre récits et d’une histoire inachevée qui avait réjoui le jeune Lecteur d’alors. Depuis, le Lecteur qui vieillit était resté sans... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 août 2014

Lady Love

                  « Lady Love » HOMERIC (Grasset)   Roman publié en 2003, que le Lecteur découvrit sur l’étal aux livres d’occasion chez Gibert. Homéric fut un familier du Lecteur qui prit plaisir, chaque samedi, à découvrir dans Libé ses chroniques animalières. Des chroniques écrites par un homme qui observait dans son environnement immédiat la vie de la faune. Oiseaux, rongeurs, tous les animaux qui vivent et se reproduisent à proximité des demeures rurales.... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 août 2014

Ingrédients pour une vie de passions formidables

                « Ingrédients pour une vie de passions formidables » SEPULVEDA Luis (Métailié)   « Je suis un chilien sans un document qui l’atteste mais peu m’importe car, où que je sois, il me suffit de regarder vers le sud pour sentir sur mon visage l’air austral qui, dans ma mémoire têtue, a toujours l’odeur de la solidarité et de la volonté de construire un pays meilleur. » Voilà. Voilà, en quelques mots, ce qui explique tout l’intérêt que porte le... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 juillet 2014

Dire non

              « Dire non » PLENEL Edwy (Don Quichotte)   Le Lecteur pourrait presque faire sien ce livre réquisitoire contre les fauteurs de troubles et en particulier le premier d’entre eux l’Affligeant Monarque, ultime ( ?) fossoyeur de la République. Car c’est bien de la République qu’il s’agit, maltraitée, meurtrie, décomposée, mise en lambeaux au gré des exigences des tenants du Grand Désordre Capitaliste. Et c’est d’Elle qu’il s’agit pour qui veut tenter de... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 juillet 2014

"Oh..."

                « Oh... » DJIAN Philippe (Gallimard)   Monsieur Djian est à n’en pas douter l’un des plus conséquents écrivains contemporains. Le Lecteur en fut convaincu par les critiques formulées par les plus éméritants des faiseurs d’opinion(s), eux qui tressent tant et tant de louanges à cet écrivain-là. Pauvre Lecteur dont le « Oh... » qu’il proféra en refermant le livre exprima des sentiments à ce point diffus et donc intraduisibles qu’il ne s’essaiera... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 juillet 2014

La nuit recommencée

                « La nuit recommencée »BRIZUELA Leopoldo(Seuil)La nuit argentine. La sanglante dictature qui de 1976 à 1983 fit régner la terreur dans un pays en proie à une crise politique sans précédent. Le narrateur, l’écrivain Leonardo Bazan, observe en 2010 l’intrusion nocturne de quelques individus dans la maison de ses voisins. Des individus qui lui semblent être sous la protection de la police. Ce qui réveille en lui les souvenirs d’une autre intrusion, commise en 1976... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 16:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 juillet 2014

Jours nocturnes

              « Jours nocturnes »ANISSIMOV Myriam(Seuil)Le difficile combat d’une femme qui rêve de s’émanciper d’un milieu au sein duquel elle étouffe. Une famille juive dont la mère se comporte en tyran. Un époux inconsistant. Alors que la jeunesse file à grande vitesse. En 1968, la narratrice déserte Lyon pour venir vivre à Paris. Là où l’attend la galère. Là où ses ambitions se heurtent à l’indifférence des « décideurs ». Ni comédienne ni chanteuse, elle se cherche des repères et se... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 juillet 2014

Je ne retrouve personne

                « Je ne retrouve personne » CATHRINE Arnaud (Verticales)   Aurélien s’en revient dans la maison de son enfance, en bord de mer, sur la côte normande. Ecrivain vaguement établi, il est chargé de négocier pour le compte de ses vieux parents la vente de cette propriété. Il n’est a priori venu à Villerville que pour quelques jours. Mais englué dans une sorte d’ennui, peu confiant en la qualité du travail littéraire qu’il accomplit et pensant retrouver des... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 juillet 2014

Le dernier arbre

                « Le dernier arbre » GAUTREAUX Tim (Seuil)   Le type même du roman américain qui ne surprend pas, mais qui se savoure. Un roman qui s’inscrit dans les légendes dont quelques-uns des auteurs figurent parmi les plus grands noms de la littérature américaine. L’émergence d’une nation. L’histoire imaginée par Tim Gautreaux débute en 1923. Elle a pour cadre la Louisiane. Quelques-uns des personnages masculins sont des survivants de la guerre qui vient tout... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 16:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 juillet 2014

Il pleut sur Managua

« Il pleut sur Managua » RAMIREZ Sergio (Métailié)   L’intérêt de ce polar porte moins sur l’intrigue que sur le contexte dans lequel celle-ci se déroule. La dite intrigue est en effet assez banale : un flic désentravé de ses illusions traque depuis Managua des trafiquants de drogue qui officient entre la Colombie et Panama. Par contre, le contexte, lui, a hautement intéressé le Lecteur. Puisqu’il s’agit du Nicaragua post-révolutionnaire, le Nicaragua d’Ortéga et des guérilleros qui nourrirent quelques-uns de... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,