27 décembre 2013

La fin d'Alice

                  « La fin d’Alice » HOMES A.M. (Actes Sud)   Sommes-nous tous d’ignobles salauds en devenir ? Telle est l’interrogation qui, jusqu’à son terme, parcourt ce roman. Deux personnages se rapprochent. D’une part, le salaud en phase de rédemption, qui purge une longue peine dans une prison américaine. D’autre part, le salaud en devenir, Alice, jeune femme d’une vingtaine d’années tentée par l’accomplissement du pire. Les deux personnages... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 décembre 2013

La pirouette

                « La pirouette » HALFON Eduardo (Quai Voltaire)   Surprenant et passionnant roman, œuvre d’un jeune romancier guatémaltèque. Eduardo, universitaire, fait la rencontre à Antigua de Milan Rakic, un musicien tzigane particulièrement doué. Pas tout à fait tzigane, puisque serbe par sa mère ce musicien. Les deux hommes partagent leur passion pour la musique. Puis Milan disparaît. Eduardo collectionne les cartes postales que le pianiste lui envoie lors de... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 décembre 2013

Muette

              « Muette » PESSAN Eric (Albin Michel)   « Muette sourit, se plaît à rêver que des gens inquiets la recherchent déjà, qu’elle est assez importante pour que des battues s’organisent. Fini de jouer, elle dissimule les tiges coupées des primevères sous un buisson d’épineux pour ne pas laisser d’indices trop criants de son passage et elle se presse de quitter la fraîcheur du bois pour rejoindre la lumière oblique et douce du grand soleil. Retrouvez-la, s’il... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 16:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 décembre 2013

L'ange Esmeralda

                  « L’ange Esmeralda » DELILLO Don (Actes Sud)   Neuf nouvelles. Neuf nouvelles qui constituent autant de jalons dans l’œuvre de DeLillo. Des années soixante-dix du siècle dernier jusqu’à aujourd’hui. Toutes marquées du sceau de la solitude, celle de l’individu englué au milieu de la foule urbaine. Dans un monde chaotique. Avec ses crises, ses guerres, ses formes si particulières d’autisme. Si le Lecteur s’est parfois comme égaré dans les... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 décembre 2013

Le corps humain

              « Le corps humain » GIORDANO Paolo (Seuil)   « Quelle connerie la guerre ! » Prévert avait raison. Et même sous ses formes les plus contemporaines, les plus modernistes, la guerre reste toujours une sale, une ignoble connerie. Puisqu’il faut bien résumer, le Lecteur résume. L’Italie assume ses engagements au sein de l’OTAN. Un détachement de jeunes militaires est envoyé en Afghanistan, dans une base perdue au cœur d’une aride vallée de... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 13:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 décembre 2013

Les saisons de Louveplaine

                « Les Saisons de Louveplaine » KORMAN Cloé (Seuil)   Un roman. Un roman qui regarde, observe. Un roman qui rapproche des autres. Celles et ceux qui sont à peine tolérés, celles et ceux qui survivent dans des conditions particulièrement précaires dans ces banlieues qui ne se visitent pas, ces banlieues qui se contournent afin de s’éviter l’affligeant spectacle de la misère. Nour s’en vient d’Alger jusqu’à Louveplaine pour tenter de retrouver Hassan,... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 décembre 2013

Le matériel du tueur

                « Le matériel du tueur » BIONDILLO Gianni (Métailié)   Deux crimes. L’un semble-t-il fort banal. L’autre éminemment spectaculaire. Le premier passe quasiment inaperçu. Le second se place sous les feux des médias. « Le massacre de Lodi avait monopolisé tous les journaux télé du matin ; qu’un malheureux, à Milan, ait été victime de l’habituel braquage dans sa villa, ça n’intéressait personne, c’était une mort de série B, mais un beau... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 décembre 2013

Impurs

« Impurs » VANN David (Gallmeister)   « Un étron pourri-gâté, continua sa tante. Un petit étron pourri-gâté. Un sale petit con d’étron… » Voilà donc à quoi ressemble Galen, garçon immature, incapable de rompre le cordon ombilical. Enfermé dans un univers clos, au cœur de la Californie. Donc une double peine. Auprès d’une mère qui n’a rien accompli qui ait pu lui permettre de s’émanciper. Pas très loin d’une grand-mère enfermée dans une sinistre maison de retraite. Sans que manquât le fric. Les comptes se... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 décembre 2013

Sauramps

De toute évidence, la librairie Sauramps assume une mue inquiétante. Du moins en ce qui concerne les auteurs invités non plus à rencontrer des lecteurs mais d’abord et avant tout des consommateurs agrégés aux rutilants artifices de la société du spectacle. La librairie Sauramps vient en effet de convier deux personnages dont les médiocres opuscules se vendent parce qu’ils s’inscrivent dans les normes de la société du spectacle. Un falot comédien, aujourd’hui farfadet commettant d’insignes ouvrages d’histoire. Une vieille baderne... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 décembre 2013

Les baleines se baignent nues

              « Les baleines se baignent nues » GETHERS Eric (Calmann-Lévy)   Le Lecteur commença par sourire à cette évocation du Texas. L’enfant né sur le bord d’une route. La maman qui meurt. Le papa qui s’en revient et épouse l’infirmière qui n’a d’autre désir que d’adopter l’enfantelet. Le récit est alerte, enlevé. Et puis, de redondance en redondance, d’effets prévisibles en effets prévisibles, il ennuie, il lasse, il efface les derniers sourires. Le Lecteur s’en... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,