15 novembre 2017

Crépuscule du tourment

                « Crépuscule du tourment » MIANO Léonora (Grasset)    Un flamboyant déferlement d’images destinées à exprimer la multitude des sentiments, souvent contradictoires, qui sont ceux des femmes africaines. Du moins de celles qui donnent chair à ce roman. Quatre récits se juxtaposent, quatre récits menés au pas de charge par une Auteure dont la fréquentation confère un souffle de vie d’une puissance exceptionnelle. A travers chacun des quatre... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 novembre 2017

L'Ultime Humiliation

                « L’Ultime Humiliation » GALANAKI Rhéa (Galaade)   « … cette femme-minotaure se nourrirait pendant des siècles de la chair de jeunes gens, filles ou garçons, comme s’il fallait toujours punir la jeunesse pour sa beauté en déclenchant des guerres et des catastrophes dont elle n’était pas le moins du monde responsable. » Superbe roman qui plongea le Lecteur dans la tragédie grecque. La tragédie contemporaine. Celle d’un peuple réduit en... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 16:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 novembre 2017

Babylone

                  « Babylone » REZA Yasmina (Flammarion)   Gentillet. Propret. Conforme. Le Lecteur a lu. Puis il s’est assoupi. Et lorsque ses yeux se sont rouverts, il avait déjà tout oublié. Ou presque.
Posté par Palavazouilleux à 13:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 novembre 2017

L'histoire des nuages

                « L’histoire des nuages » ENZENSBERGER Hans Magnus (Vagabonde)   99 méditations jalonnent cet ouvrage bilingue. 99 poèmes. Le Lecteur a accompli en son grand âge l’incroyable effort  de s’atteler à la découverte d’une bonne vingtaine d’entre eux dans la langue de l’Auteur. Pour établir ce terrible constat : il s’est défait de l’essentiel du peu qu’il maîtrisait de la langue allemande. Mais dépassé le stade de la souffrance, il ne renie rien du... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 novembre 2017

Les luttes et les rêves

                « Les luttes et les rêves » ZANCARINI-FOURNEL Michelle (Zones)   Sous-titré « Une histoire populaire de la France de 1685 à nos jours », ce monumental ouvrage a passionné le Lecteur. Lui qui s’interroge depuis si longtemps sur le si peu de place que tant d’historiens accordent aux peuples dans leurs récits et dans leurs analyses. Donc une mise en parallèle plus qu’utile : nécessaire. Du moins à ses yeux. D’autant plus nécessaire que... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 novembre 2017

Maintenant

                  « Maintenant » Comité Invisible (La Fabrique)   Le (vieux) Lecteur n’est pas à la recherche de l’Evangile qui lui indiquerait les nouvelles voies possibles de la révolution. Nul besoin pour lui de disposer de l’antépénultième vérité susceptible de conférer de rutilantes couleurs au temps somme toute mesuré qu’il lui reste à vivre. Il a donc plutôt bien apprécié la profession de foi formulée par le Comité Invisible. « Dans ce qui suit,... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 13:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 novembre 2017

L'homme qui souriait

                  « L’homme qui souriait » MANKELL Henning (Seuil)   Polar d’été. Une acquisition à bon compte chez Gibert, ne laissant aucun regret au Lecteur. Un polar politique. Qui dénonce les collusions entre capitalistes et politiques au pays qui fut celui d’une social-démocratie « progressiste ». « Il avait partagé toute sa vie la confiance collective inconditionnelle vis-à-vis de la tradition qui faisait de l’industrie suédoise une... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 novembre 2017

Le commun des mortels

                  « Le commun des mortels » LEFORT Gérard (L’Olivier)   Un premier roman, « Les amygdales », qui n’avait pas pleinement convaincu le Lecteur pourtant très sensible à ce que produisait autrefois pour Libé le Journaliste Gérard Lefort. Et voilà qu’avec cette succession de portraits, le Lecteur assiste à ce qui s’apparente à une renaissance du dit journaliste. Mais une renaissance enrichie par la précédente expérience littéraire. Ce qui... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 novembre 2017

Caminarèm

                  « Caminarèm » CHABROL Jean-Pierre MARTI Claude (Robert Laffont)   Foutre dieu ! Quarante ans déjà ! Un bouquin paru en 1978 ! Et ce bouquin-là avait alors échappé à la vigilance du Lecteur que ne menaçaient pourtant pas les possibles effets pervers de la maladie d’Alzheimer ! Un bouquin dont il fit l’acquisition en juillet dernier. Pour un euro. A Saint-Remèze. A deux pas de la grotte Chauvet. Chabrol !... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 10:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 novembre 2017

La fin de l'histoire

                  « La fin de l’histoire » SEPULVEDA Luis (Métailié)   Les artifices du polar pour raconter la fin d’une histoire, laquelle s’inscrit à l’intérieur de celle que l’on dit « grande ». (Soit donc à mille lieues des délires de Fukuyama !) Ce qui est inscrit dans la mémoire de l’Auteur, ce qu’il a vécu, ce dont il porte les stigmates. Ce qui transparaît ici ou là dans un récit qui n’est pas l’histoire mais qui use habilement et... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,