02 mars 2015

La grande chute

                « La Grande Chute » HANDKE Peter (Gallimard)   Ce roman ne laissera pas d’indélébiles traces dans la mémoire du Lecteur. Mais tout de même de fugaces moments de vrai plaisir. Comme une suite à d’autres moments plus intenses ceux-là. Le Lecteur fut convié à accompagner les errances du Comédien, de la demeure où l’héberge la femme qu’il pourrait aimer sans qu’il soit certain qu’il ait vraiment envie de l’aimer jusqu’au cœur de la grande cité qui... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 12:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 février 2015

La parole contraire

                            « La parole contraire » DE LUCA Erri (Gallimard)   Le Lecteur a déjà évoqué cet ouvrage dans une chronique qu’il consacra à Erri De Luca le jour (28 janvier 2015 http://palavazouilleux.canalblog.com) où il fut convoqué devant les juges de Turin. Une convocation qui faisait suite à la plainte déposée par les dirigeants de la société Lyon-Turin Ferroviaire, celle-là même qui est chargée de la... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 février 2015

Journal 1935/1936

              « Journal 1935/1939 » GIONO Jean (La Pléiade/Gallimard)   Le Lecteur s’autorise enfin la découverte du Journal que tint Jean Giono de 1935 à 1939. Non qu’il n’en ait pas eu le désir, voilà près de vingt ans, lorsque fut publié dans la « prestigieuse » collection La Pléiade le septième tome des œuvres complètes de l’enfant de Manosque. Mais le « prestige » coûte plutôt cher et le Lecteur s’évite en règle générale de péter plus haut que son... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 12:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 février 2015

Le soleil

                « Le Soleil » GAILLIOT Jean-Hubert (L’Olivier)   Voilà une œuvre littéraire. Une œuvre parmi les arcanes de laquelle il n’est pas interdit de se perdre, parmi lesquelles le Lecteur s’est plusieurs dois égaré. Ce qui n’a finalement qu’une importance accessoire. Car cette œuvre-là est soutenue, en premier lieu, par une superbe écriture, quelque chose de rare dans l’univers actuel de l’édition. Mais aussi parce qu’elle s’arrime aux grands mouvements de... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 février 2015

La fête de l'insignifiance

                « La fête de l’insignifiance » KUNDERA Milan (Gallimard)   Le Lecteur est désormais étranger à l’œuvre de Kundera. Depuis, et très précisément, « La valse des adieux », roman dont Il garde toujours en lui quelques traces. Il a parcouru « La fête de l’insignifiance » comme indifférent aux mots et à l’arrangement des phrases de Kundera. Ni même attentif à certaine mise en partition des désillusions. « Nous avons compris depuis... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 13:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 février 2015

Après la guerre

                « Après la guerre » LE CORRE Hervé (Rivages)   Un passionnant et conséquent polar. Un polar qui explore les tares de la société, qui ne s’embarrasse pas de circonvolutions. Le Corre fait revivre les années de l’après guerre, en ces temps où les anciens collabos sortaient de l’ombre et relevaient la tête. La bonne ville de Bordeaux sert de cadre à son récit. « … une ville comme Bordeaux qu’on tient pour calme et ordonnée, capitale de la... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 16:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 février 2015

La tourmente

                « La tourmente » SOROKINE Vladimir (Verdier)   Un roman russe à ne pas rater, que le Lecteur faillit bien rater puisqu’il fut publié chez Verdier en 2012. Un roman construit sur la relation entre un médecin (Garine), représentant d’une certaine élite cultivée, et un homme du peuple (Le Graillonneux) lequel se satisfait du peu dont il dispose. Garine est chargé d’une mission importante : vacciner contre un mal redoutable, venu de lointaines... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 11:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 février 2015

Petits moments de bonheur volé

                « Petits moments de bonheur volés » PICCOLO Francesco (Denoël)   De petits moments dérobés, reflets de ce qu’il nous advient d’être dans notre quotidien. De courts textes incisifs mais qui, peu à peu, s’édulcorent. Tel est, tout au moins, le ressenti du Lecteur. « Quand j’appelle un ami, que son répondeur se déclenche et que je sais qu’il est chez lui, je dis des choses totalement insensées en sachant qu’il m’écoute, ce qui ne sert qu’à lui... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 16:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 février 2015

Seul dans Berlin

                « Seul dans Berlin » FALLADA Hans (Denoël)   Le Lecteur s’en est revenu, pour des raisons liées à d’autres activités, vers la version « expurgée » de ce roman allemand (il semble que Denoël ait enfin publié fin 2014 une traduction « non expurgée »). Il s’essaie toujours à comprendre ce qui poussa le peuple allemand vers le nazisme. Or ce roman raconte de manière réaliste non seulement ce que furent les conditions de vie d’une... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 février 2015

La légèreté

                « La légèreté » RICHARD Emmanuelle (L’Olivier)   L’adolescence une fois encore revisitée. Gentiment. Proprement. Le roman ne  transfert que parcimonieusement les tourments d’une jeune fille en route vers l’âge de femme. Auprès de papa et de maman, pour des vacances estivales a priori fort ordinaires. Emmanuelle Richard - Légéreté
Posté par Palavazouilleux à 13:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,