01 mai 2015

L'homme provisoire

                « L’homme provisoire » BARRY Sebastian (Joëlle Losfeld)   Un bien curieux mais pourtant passionnant roman irlandais. Construit comme un patchwork. Des bribes de deux existences qui se relient entre elles à travers d’incessants allers et retours. Celle de « l’homme provisoire » et celle de la femme dont il s’était épris et qu’il épousa en dépit des différences de niveau social. La débâcle de leur vie de couple. Leurs deux filles.... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 avril 2015

Le principe

                    « Le principe » FERRARI Jérôme (Actes Sud)   Le Lecteur en est convaincu : « Le Principe » est le plus abouti des romans dans ce qui devient – il ne lui est plus possible d’en douter – l’œuvre d’un écrivain. Bien plus que ne le fut celui qui valut à Jérôme Ferrari d’obtenir le plus prestigieux des prix que décernent de vieilles badernes surtout soucieuses de ne pas déplaire aux « grandes » maisons d’édition.... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 13:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 avril 2015

Entre les jours

                  « Entre les jours » PORTER Andrew (L’Olivier)   Tant de lieux communs ! Tant de poncifs ! Ce roman hollywoodien atteint aux sommets du genre. Avec tout plein de « bien-pensance », en dépit des apparences. La famille américaine implosée. Papa et maman divorcés. Papa architecte talentueux et un tantinet caractériel. Maman, au foyer, roc friable. Fiston, poète et homo. Fillette, étudiante et amoureuse d’un émigré indien qui a... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 10:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 avril 2015

Histoires d'un médecin russe

                « Histoires d’un médecin russe » OSSIPOV Maxime (Verdier)   Ossipov est médecin. Il est presque trop évident que les huit récits qui constituent l’ouvrage sont intimement liés à des expériences personnelles. Proposent-ils un reflet pertinent sur les réalités russes contemporaines ? Le Lecteur n’en doute pas, lui qui a retrouvé tous les ingrédients qui illustrent le devenir incertain d’une société postcommuniste. La violence latente. La... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 11:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 avril 2015

Dans le grand cercle du monde

                « Dans le grand cercle du monde » BOYDEN Joseph (Albin Michel)   Ce qui n’est pas encore le Canada. Au XVII° siècle. Lorsque français et anglais s’engagent dans la découverte et la conquête de nouveaux territoires. Lorsqu’ils y découvrent l’autre monde, celui des tribus indiennes, celles des Hurons et des Iroquois. Le Lecteur en était resté à l’émerveillement généré par les romans de son adolescence (Cooper, Curwood…). Certes, le roman de Boyden se... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 16:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 avril 2015

Le ravissement des innocents

                « Le ravissement des innocents » SELASI Taiye (Gallimard)   De bien belles voix qui chantent sur un mode polyphonique le déracinement, les souffrances, les humiliations, les échecs. Le récit se structure autour de Kweku Sai, chirurgien estimé, privé brutalement tout autant qu’injustement de son emploi aux Etats-Unis. Sa femme, ses quatre enfants qu’il quitte pour retrouver la terre originelle, le Ghana. Sa disparition brutale. La nécessité de... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 avril 2015

Les inoubliables

                « Les inoubliables » PARISIS Jean-Marc (Flammarion)   Un bouquin nécessaire en ces temps des incertitudes, des violents retours en arrière. Parisis se confronte une photographie en noir et blanc, une photographie de cinq enfants juifs réfugiés dans un village de Dordogne (La Bachellerie). Des enfants dont le père fut fusillé par les nazis et qui seront déportés, avec leur mère, jusqu’à Auschwitz. Parisis s’évertue à trifouiller parmi ses souvenirs,... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 avril 2015

ETRONS

                            Le prix Nobel Gunter Grass s'entretient avec Pierre Bourdieu   Les menus plaisirs du Net : renifler l’odeur des étrons qu’abandonnent sur la grille du caniveau des commentaires quelques cabots qui s’essaient à l’irrespect et à la provocation. Le Lecteur ne s’offusqua pas lorsqu’il découvrit les deux ou trois choses laissées par les habituels aboyeurs patentés, ceux dont le fondement n’éjecte que quelques... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 avril 2015

Les fleurs d'hiver

                « Les fleurs d’hiver » VILLENEUVE Angélique (Phébus)   Les dernières semaines de l’effroyable boucherie. Octobre 1918. Jeanne, l’épouse, et Léonie, la petite fille apprennent à découvrir un étranger, Toussaint, qui est pourtant leur mari et père. Mais Toussaint est un survivant, parmi ceux que l’on désignait, il y a très longtemps, au très jeune Lecteur, en usant de l’expression ô combien tristement évocatrice de « gueules cassées ».... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:17 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 avril 2015

Grass Maspero

                Etrange et douloureuse journée. Un prélude à l’été. Puis l’annonce simultanée de la mort de deux êtres chers. Deux écrivains. Deux écrivains dont les textes m’accompagnent depuis si longtemps que j’ai aujourd’hui l’impression d’atteindre, en leur compagnie, à une sorte d’éternité. Leur rassurante, leur édifiante compagnie. Günter Grass. Plus d’un demi-siècle déjà. Ce que fut mon enthousiasme lorsque je lus « Le Tambour ». Günter Grass que je n’ai... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,