25 septembre 2015

Le puits

                « Le puits » REPILA Ivan (Denoël)   Courte mais édifiante fable allégorique. Deux frères inventent leur survie au fond d’un puits. Peu de lumière, le froid, la faim, la soif. Le Grand et le Petit découvrent petit à petit et dans un univers hostile les vertus de la solidarité et du sacrifice. Sans que la fable ne sombre dans l’incantatoire. Avec retenue et pudeur. Un beau moment de littérature.
Posté par Palavazouilleux à 15:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 septembre 2015

Juste ciel

                « Juste ciel » CHEVILLARD Eric (Editions de Minuit)   Un court roman « déridant ». Albert Moindre Meurt. Il accède au Paradis où il fait la connaissance de Clarisse. Mais où il accomplit surtout un long chemin au cours duquel il redécouvre tout à la fois des pans entiers de son existence jusqu’alors effacés de son existence et quelques moments anecdotiques ou pas de l’histoire au cœur de laquelle son existence s’était confondue. Les petits... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 13:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 septembre 2015

Histoire de la Corse et des Corses

                  « Histoire de la Corse et des Corses » ARRIGHI Jean-Marie JEHASSE Olivier (Tempus/Perrin)   Le Lecteur en était resté à « Histoire de la Corse » de Pierre ANTONETTI (Robert Laffont), ouvrage qui se concluait par cette phrase écrite en mars 1983 : « … la conclusion est simple et ne souffre pas de contestation : la Corse est l’une des régions les plus fragiles de France, et son avenir ne peut se concevoir sans la paix... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 12:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 septembre 2015

Journal 1942/1944

                « Journal 1943/1944 » GIONO Jean (Gallimard/La Pléiade)   Jusqu’au terme de la guerre, jusqu’à la Libération de Manosque (et sa prochaine incarcération), Jean Giono n’en démordra pas. Il restera installé au-dessus de la mêlée, se refusant de condamner l’abomination nazie et se contentant d’établir de temps à autre un parallèle entre Hitler et Staline. « Seuls vivent ceux qui ne font pas la guerre, aucune guerre. » Soit donc, et jusqu’au... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 10:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 septembre 2015

Antigone

                  « Antigone » BRECHT Bertolt (L’Arche)   C’est dans le fouillis de ses archives que le Lecteur a retrouvé une brève note sur « Antigone », spectacle mis en scène en 1969 ou en 1970 au Théâtre Daniel Sorano à Toulouse. Il en fut un spectateur à la fois passionné et émerveillé. Mais il ne sut peut-être pas trouver les mots justes pour convaincre ceux qui l’employaient alors en région parisienne d’accueillir chez eux ce qu’il qualifia... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 septembre 2015

Prières nocturnes

                « Prières nocturnes » GAMBOA Santiago (Métailié)   La fuite éperdue de Manuel, étudiant en philosophie. Sa quête désespérée d’un autre devenir que celui que lui offre la Colombie alors placée sous la tutelle d’Alvaro Uribe et des militaires. Il échoue à Bangkok où il est arrêté pour trafic de drogues. Le consul colombien (le narrateur) installé à New Dehli prend en charge le dossier de Manuel et tente de venir en aide au jeune homme. Sa... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 12:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 août 2015

Seul, invaincu

                    « Seul, invaincu » MERLE Loïc (Actes Sud)   Un monde privé d’avenir. Une bourgade provinciale, sorte d’étouffoir ou de  mouroir. Que Charles a fui en s’engageant dans cette armée qui guerroie en Afrique. Bourgade vers laquelle il s’en revient lorsqu’il apprend que Kérim, celui qui fut son ami, est hospitalisé. Très vite déserteur, il s’installe au chevet de l’homme qui lutte contre la leucémie. Tout en s’évertuant à se dépêtrer... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 10:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 août 2015

La langue maternelle

                  « La langue maternelle » ALEXAKIS Vassilis (Fayard)   Le Lecteur a éprouvé le besoin de s’en revenir vers ce roman qu’il avait découvert voilà une vingtaine d’années. Puisqu’il y est question de la Grèce, et que ce pays-là se trouve au milieu de la tourmente depuis plusieurs mois. Pavlos vivait en exil à Paris. Comme tant d’autres grecs qui avaient fui la dictature des colonels. Il s’en revient à Athènes. Sous le prétexte de résoudre une... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 11:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 août 2015

Dribble

                « Dribble » RODRIGUES Sérgio (Seuil)   Le Lecteur ne s’intéresse que marginalement au fouteballe. Trop de fric. Beaucoup trop de fric. L’abrutissement des foules de supporters. Les replis identitaires. Entre autres. Mais il ne peut nier que le fouteballe est un élément constitutif de l’histoire de Brésil. Qu’il lui advint même, au temps de la dictature militaire, de se transformer en symbole de la résistance contre la soldatesque. Ce que ce roman... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 13:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 août 2015

Temps glaciaires

                « Temps glaciaires » VARGAS Fred (Flammarion)   Pour du Vargas, c’est du Vargas. Nul n’est en droit d’en douter. Avec « son » Adamsberg toujours plus laconique, plus taciturne. Lancé dans une enquête à double issue. Sauf que les deux issues sont fort éloignées l’une de l’autre. Et qu’il faudra donc beaucoup de temps au commissaire pour relier entre elles deux affaires criminelles. Une assez ancienne qui résulte d’une croisière islandaise.... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 12:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,