23 novembre 2018

La rose de Saragosse

                      « La rose de Saragosse » JERUSALMY Raphaël (Actes Sud)   Fascinant roman. Qui immergea le Lecteur dans le siècle (1485) des crimes perpétrés par l’Inquisition. Saragosse. Torquemada. L’Eglise catholique lancée dans une chasse effrénée des Infidèles et des Impies. Dont, et en tout premier lieu, les Juifs. Y compris les convertis. Ses ignobles serviteurs. Parmi lesquels un certain Angel de la Cruz. Personnage étrange, criminel... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 10:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 novembre 2018

L'appel du fleuve

                      « L’appel du fleuve » BUTLER Robert Olen (Actes Sud)   Le resurgissement de l’histoire des Etats-Unis au moment de la mort du père. Pour deux frères qui ne se sont pas vus depuis un demi-siècle, qui se sont tenus éloignés l’un de l’autre. Celui qui s’en est tenu à un certain conformisme, Robert, un universitaire qui avait choisi de s’engager pour le Viet Nam où la guerre atteignait à son paroxysme. Et celui qui refusa la... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 18:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 novembre 2018

La caste

                  « La caste » MAUDUIT Laurent (La Découverte)   « L’enquête sur cette haute fonction publique qui a pris le pouvoir » est passionnante. Puisqu’elle met en exergue l’étouffement de la démocratie et l’emprise progressive de la « caste » sur les affaires de l’Etat. Un processus qui a abouti en mai 2017 l’installation sur le trône d’un Monarque dont le parcours résume à lui seul toutes les dérives du système mis en place voilà... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 10:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 novembre 2018

Rouge de soi

  « Rouge de soi » BABOUILLEC (Rivages)   Le Lecteur aborda à ce roman avec ce qui pourrait être assimilable à de la circonspection. En raison, essentiellement, du battage médiatique qui entoure l’Auteure dont il eut le sentiment qu’elle servait d’alibi à ceux qui confinent le handicap dans des espaces clos destinés à rendre invisibles les personnes qui en souffrent. Babouillec ? Une jeune trentenaire autiste. Qui n’a appris ni à lire ni à écrire. Ni même à parler. Mais qui s’est forgée un mode de... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 novembre 2018

Deux mètres dix

                « Deux mètres dix » HATZFELD Jean (Gallimard)   L’affrontement de deux mondes, au début des années 80 de l’autre siècle. En des temps où l’on parlait encore de guerre froide. Deux colosses alors prêts à en découdre. Deux colosses qui s’affrontaient dans les enceintes sportives, lors de championnats du monde et de jeux olympiques. Les USA et l’URSS. Jean Hatzfeld fait revivre dans « Deux mètres dix » deux moments de cette guerre sportive.... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 novembre 2018

Ne m'appelle pas Capitaine

                      « Ne m’appelle pas Capitaine » TROUILLOT Lyonel (Actes Sud)   Aude, issue de la bourgeoisie haïtienne, s’extirpe du magma familial. Son rêve ? Devenir journaliste. Une première immersion par le biais d’une école privée qui forme à la profession. Une première enquête. Le choix du Morne Dédé, un quartier déshérité de Port-au-Prince. La découverte d’un milieu social qui lui est totalement étranger. Avec ses codes. Une... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 10:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 novembre 2018

Berlin on/off

                « Berlin On/Off » SYRAC Julien (Quidam)   Trois récits, trois nouvelles, en quelque sorte. Une unité de lieu : Berlin. Un personnage unique : un français exilé et qui s’essaie, dans la capitale allemande, de se trouver une modeste place dans le monde des arts. La poésie dans le premier récit. Modèle dans une école des beaux arts dans le second. Sculpteur dans le troisième. C’est dans ce dernier que le Lecteur s’est senti le plus à l’aise.... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 10:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 novembre 2018

Des jours d'une stupéfiante clarté

                  « Des jours d’une stupéfiante clarté » APPELFELD Aharon (L’Olivier)   Douloureux roman, comme un retour en arrière de l’Auteur vers ce qui fut son adolescence. La Déportation. Les camps de la mort. Dont l’Auteur sera un des rares survivants. Et c’est sans aucun doute cette histoire-là qui sert de socle au roman. L’histoire de Theo, jeune homme d’à peine vingt ans, qui s’extrait du camp de concentration que ses gardes-chiourme ont fui en raison... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 novembre 2018

Jérôme

                « Jérôme » MARTINET Jean-Pierre (Finitude)   Roman de la finitude.  Une (re)lecture programmée. Des souvenirs vieux de près de quarante ans. Donc flous, imprécis, au-delà de ce qui fut sans aucun doute de la jubilation durant les instants si particuliers au cours desquels le Lecteur d’alors s’était persuadé qu’il abordait au génie littéraire. Qu’en reste-t-il quarante ans plus tard ? Un peu moins de certitude(s) et, peut-être, un vague... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 novembre 2018

L'Archipel du Chien

                  « L’Archipel du Chien » CLAUDEL Philippe (Stock)   Un beau roman. Tout plein d’humanisme, d’humanisme non frelaté. Un roman qui traite de manière intelligente de la question des flux migratoires, des périlleux voyages qu’entreprennent des hommes et des femmes privés d’avenir et des naufrages qui engloutissent dans la mer qui n’en voulait pourtant pas des multitudes de cadavres. L’histoire se déroule comme une sorte de fable. Le cadre :... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 09:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,