29 novembre 2017

Ecrire pour sauver une vie

                  « Ecrire pour sauver une vie » WIDEMAN John Edgar (Gallimard)   Voilà, sans la moindre concession, une représentation de ce qu’est le rêve américain. A travers un récit qui puise dans l’histoire de l’Auteur, une histoire qui se confond avec celle du pays dans lequel ses ancêtres n’avaient évidemment pas choisi de vivre. Un pays où aujourd’hui encore nombre de blancs considèrent les afro-américains comme des hôtes indésirables (y compris le... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:27 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 novembre 2017

Le Jour d'avant

                « Le Jour d’avant » CHALANDON Sorj (Grasset)   Superbe et vibrant hommage à la classe ouvrière et tout particulièrement aux Gueules Noires. Tout empreint d’émotion et de colère. Un roman qui prend pour point de départ la mort (l’assassinat ?) le 27 décembre 1974 de quarante deux mineurs dans les profondeurs de la fosse Sant-Aimé de Liévin. Un drame que le Lecteur n’avait pas oublié. Tant il lui parut avéré que les Charbonnages de France avaient... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 10:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 novembre 2017

Ce que savait Jennie

                « Ce que savait Jennie » MORDILLAT Gérard (Calmann-Lévy)   Du sans surprise. Donc du Mordillat pur jus. Qui offre-là un beau roman social (donc politique). Un roman peuplé de personnages en souffrance, abîmés par une société chamboulée par la multitude des violences ordinaires. Jenni est une jeune femme qui s’est lancée à la recherche de ses cadets, deux sœurs et un frère dont, adolescente, elle fut une mère de substitution. Son rêve, qui fut... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 19:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 novembre 2017

Souvenirs de la marée basse

  « Souvenirs de la marée basse » THOMAS Chantal (Seuil)   Le Lecteur ne s’est jamais senti à l’aise dans ce roman. Roman dans lequel il est beaucoup question de Jackie, la mère de Chantal Thomas, une femme qui s’essaya pratiquement jusqu’au terme de son existence à se réaliser dans la pratique de la natation. D’Arcachon jusqu’à Menton. S’élançant vers le large comme pour partir à la conquête d’une liberté que famille et société lui refusent. Ouvrant ainsi de courtes mais vitales parenthèses dans une... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 11:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 novembre 2017

La petite danseuse de quatorze ans

                  « La petite danseuse de quatorze ans » LAURENS Camille (Gallimard)   Edgar De :gas. La statue en cire de la petite danseuse. Petit rat à l’opéra Garnier. Un opéra que le peintre, impressionniste à l’insu de son plein gré, fréquentait assidument, en quête de modèles, beaucoup plus semble-t-il (telle sera du moins la conviction de Camille Laurens) pour son travail d’artiste que pour la triviale satisfaction de « nécessités » que... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 novembre 2017

Une embellie

  « Une embellie » JOUBERT Jean (Actes Sud)   Roman publié en 1996 dont l’Auteur vivait et travaillait en une contrée proche de celle où le Lecteur venait de s’installer. Une contrée proche ou assimilable à la zone littorale qui borde la Camargue et le delta du Rhône. Là où viennent en quelque sorte se réfugier Thomas et Diane au lendemain de la prise du pouvoir, en France bien évidemment, par les fascistes et les militaires. La jeune vingtaine tous les deux. Thomas, brillant étudiant, fuit les nouveaux... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 10:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 novembre 2017

La malédiction d'Edgar

  « La malédiction d’Edgar » DUGAIN Marc (Gallimard)    « Edgar fut inhumé comme un chef d’Etat. D’une certaine façon il avait été plus que cela. Alors que les mandats de président n’excèdent pas huit ans à l’exception de celui de Roosevelt pour des raisons exceptionnelles, le sien avait duré quarante-huit années sans jamais croiser le regard des «électeurs, sans jamais être l’otage de leur ingratitude. Loin de la scène électorale, il avait été le grand régisseur de cinq décennies de vie politique... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 novembre 2017

Les conséquences

                    « Les conséquences » WEIJERS Nina (Actes Sud)   Roman initiatique. La vie. L’art. Une jeune femme à peine sortie de l’école des Beaux Arts d’Amsterdam acquiert une relative notoriété au sein de la société des marchands. Maîtresse d’un photographe, elle découvre des reflets d’elle-même, quelques mois après leur rupture, dans une revue de mode. Elle va alors engluer ce même photographe dans un processus de dépendance dont il n’est... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 novembre 2017

Crépuscule du tourment

                « Crépuscule du tourment » MIANO Léonora (Grasset)    Un flamboyant déferlement d’images destinées à exprimer la multitude des sentiments, souvent contradictoires, qui sont ceux des femmes africaines. Du moins de celles qui donnent chair à ce roman. Quatre récits se juxtaposent, quatre récits menés au pas de charge par une Auteure dont la fréquentation confère un souffle de vie d’une puissance exceptionnelle. A travers chacun des quatre... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 15:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 novembre 2017

L'Ultime Humiliation

                « L’Ultime Humiliation » GALANAKI Rhéa (Galaade)   « … cette femme-minotaure se nourrirait pendant des siècles de la chair de jeunes gens, filles ou garçons, comme s’il fallait toujours punir la jeunesse pour sa beauté en déclenchant des guerres et des catastrophes dont elle n’était pas le moins du monde responsable. » Superbe roman qui plongea le Lecteur dans la tragédie grecque. La tragédie contemporaine. Celle d’un peuple réduit en... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 16:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,