31 octobre 2018

Le Traquet kurde

                  « Le Traquet kurde ROLIN Jean (P.O.L.)   La traque du Traquet kurde, famille d’oiseaux dont un exemplaire, allez savoir pourquoi, fut observé vers le sommet du Puy de Dôme. L’Ecrivain, ornithologue amateur mais éclairé, part à la recherche de cet oiseau dont un spécimen s’était égaré en Auvergne. Une quête qui lui fera emprunter des chemins qu’avaient parcouru des sommités de l’ornithologie ainsi que des écrivains, britanniques de préférence,... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 10:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 octobre 2018

Play-boy

  « Play boy » DEBRE Constance (Stock)   Debré. Le seul énoncé du nom révulse le vieux Lecteur. Bien qu’il ait lu le quasi roman de Constance. Celui qui raconte la transition, le passage de l’apparente normalité à la non-appartenance normative. Du cousu main. De manière chirurgicale ? Ne l’auront intéressé et même réjoui que les rares et brefs passages qui évoquent quelques-uns des membres de la famille de l’Ecrivaine et Avocate. « … donc je reprends Chère famille paternelle un peu cul serré que... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 09:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 octobre 2018

Des jours sans fin

                « Des jours sans fin » BARRY Sebastian (Joëlle Losfeld)   Comme un western. A la mode irlandaise. Un bon western. Deux héros singuliers. Thomas, qui a fui les famines irlandaises du 19° siècle, celles qui avaient décimé sa famille, pour gagner le Canada puis les Etats-Unis. John, ami, compagnon, amant de Thomas. Deux personnages inséparables sauf lorsque les circonstances les contraignent à l’éloignement. Lesquelles circonstances furent nombreuses... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 octobre 2018

Quelle n'est pas ma joie

                  « Quelle n’est pas ma joie » GRONDAHL Jens Christian (Gallimard)   Ellinor. Une vieille dame. Septuagénaire. Danoise. Veuve depuis peu de Georg, son second mari. Celui qu’elle épousa après la mort de Hennig, son premier mari. Un décès accidentel. Une avalanche dans les Dolomites. Avalanche qui emporta également Anna, la première femme de Georg. Ellinor n’avait pas eu d’enfant. Son second mariage fait d’elle une sorte de marâtre des deux... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 10:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 octobre 2018

Evangelia

                  « Evangelia » TOSCANA David (Zulma)   Savoureux. Désopilant. Les textes dits sacrés revisités par un Ecrivain mexicain. Iconoclaste. Qui remet les Evangiles cul par-dessus tête. Marie accouche d’Emmanuelle et non de ce Jésus annoncé par l’archange Gabriel. Dieu, du haut des cieux, fait la gueule. Tout s’accélère et s’emballe. L’Histoire ne s’écrit pas selon ce qu’avaient annoncé les Prophètes. L’Histoire balbutie, l’Histoire bégaie et Dieu,... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 10:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 octobre 2018

Manquent à l'appel

                  « Manquent à l’appel » SCIANNA Giorgio (Liana Levi)   Sur le fil du rasoir. Mais conduit à son terme avec intelligence. Un roman sur le mal être de quatre adolescents italiens issus de milieux sociaux plutôt favorisés. Quatre adolescents qui s’évaporent pour gagner la Syrie. Plus qu’une fugue. Sans que l’engagement soit clairement explicité. Le plus fragile d’entre eux est exclu du groupe à la frontière syrienne par l’individu qui va leur... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 14:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 octobre 2018

Fief

                « Fief » LOPEZ David (Seuil)   Objet littéraire censé séduire les inconditionnels adeptes du nazi Louis-Ferdinand Céline. Avis aux amateurs, à celles et ceux épris de bagatelle.. (« Quatrième joint de la soirée. Je suis resté seul avec Lahuiss du côté de la table basse. Je lui demande, c’est qui déjà qui a écrit ce que tu nous as dicté ? Il répond Céline. C’est pas mal, je dis. Ah, ça te parle à toi ?, parce que ça n’a pas l’air de... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 10:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 octobre 2018

La légende des montagnes qui naviguent

                  « La légende des montagnes qui naviguent » RUMIZ Paolo (Arthaud)   Emporté, le vieux Lecteur, parmi ces montagnes qui naviguent. Enthousiasmé. Retrouvant des paysages connus, ceux des Alpes qui établissent la frontière entre l’Italie et la France, par les Savoie ou le Queyras. Découvrant des paysages inconnus, ceux des Apennins et des Dolomites, jusqu’aux Balkans. Ce qui prit les apparences d’un voyage initiatique. A la rencontre de gens... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 09:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 octobre 2018

Le chagrin d'aimer

                  « Le chagrin d’aimer » BRISAC Geneviève (Grasset)   Maman, c’est toi la plus belle du monde. Ou presque. En dépit de tes défauts, malgré tes manquements. Le Lecteur résume à l’emporte-pièce cette « enquête » qui recrée l’histoire d’une mère (l'aïeule)  aux origines imprécises. Une mère qui n’a rien révélé et dont les traces sont insignifiantes. Une mère qui ne commence à exister que dans le Paris des années 20 de l’autre... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 10:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 octobre 2018

Le coeur battant de nos mères

                  « Le cœur battant de nos mères » BENNETT Brit (Autrement)   Une jeunesse américaine. En Californie. La jeunesse de Nadia, une afro-américaine dont la mère s’est suicidée. Elle vit avec son père. Elle a un ami/amant : Luke, le fils du pasteur. Quelques amies aussi, dont Aubrey. Jusqu’à ce que survienne la catastrophe : une grossesse non désirée. Nadia ne transige pas : elle décide d’avorter. Emancipation : la bourse qui lui... [Lire la suite]
Posté par Palavazouilleux à 10:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,