9782366242751FS

 

 

 

 

 

 

 

 

« Slumberland »

BEATTY Paul

(Cambourakis)

 

Certes, le Lecteur a souffert. En raison de son inculture des formes contemporaines d’une certaine musique (voire même de son insensibilité à ces formes-là). Une souffrance que cependant il dépassa. Laissant de côté la part descriptive de ce que produisent les DJ pour se laisser porter par le récit de l’ancrage d’un noir américain au sein de la société berlinoise.

Ferguson Sowell migre donc depuis les USA jusqu’à la capitale allemande où il est embauché dans un bar – le Sumberland – en tant que DJ chargé de faire vibrer, via le juke-box, la clientèle de l’établissement. En parallèle, il se lance à la recherche d’un musicien de free-jazz, Charles Stone, lui aussi exilé à Berlin mais qui semble avoir bel et bien disparu. Sauf que le DJ a reçu une étrange et peu conforme vidéo dont la musique d’accompagnement fait immanquablement penser à Stone. Et puis survient la chute du Mur.

Un roman stupéfiant. Drôle. Onirique. Satyrique. Sur l’exil. Sur le racisme. Sur ces questionnements contemporains sur les évolutions des sociétés occidentales.  Le tout assorti d’interrogations sur le devenir de la culture afro-américaine. Le Lecteur ne regrette pas d’avoir consenti à ses propres souffrances.

« Si Berlin est toujours une ville propre, elle est particulièrement antiseptique les soirs d’hiver. Souvent, je jurerais qu’il y a un soupçon d’ammoniaque dans l’atmosphère. Ce n’est pas l’air stérile d’une clinique privée en Suisse mais l’humidité luisante d’une allée de supermarché fraîchement nettoyée…, au point que je me demande quelles souillures historiques viennent d’être lavées à grande eau. »