9782919547500FS

 

« New York Odyssée »

JANSMA Kristopher

(Rue Fromentin)

 

De superbes et douloureux instants. Ceux du combat d’Irene contre le cancer. Soutenue, assistée par ses amis du temps des universités. Sara en premier lieu. Mais aussi Jacob, George et l’énigmatique William. Dans ce New York où ils ont choisi de mener leurs activités professionnelles. Les mondes de l’art et de la communication pour l’essentiel. Tous à la marge mais vivant confortablement dans l’immense cité où ils se créent des repères communs.

Des personnages attachants. Dont, et en tout premier lieu, les deux jeunes femmes. Mais un certain désarroi du Lecteur. La fugitive impression que l’Auteur a voulu trop en faire subir aux plus endoloris d’entre eux. Un texte parfois trop démonstratif, en dépit d’indéniables qualités littéraires. Un point de vue nuancé une fois le livre refermé. Le Lecteur aurait peut-être souhaité un peu plus de retenue.

« Sa poitrine se soulevait et s’affaissait tandis qu’elle essayait de respirer, mais ses yeux ne s’ouvrirent jamais. Peu à peu, elle changea. Son souffle devint plus court jusqu’à ce qu’ils ne puissent plus percevoir si elle respirait ou non. C’était comme voir quelqu’un s’éloigner dans la rue, dans la ville. Rapetisser et finalement non pas disparaître, mais se fondre dans l’horizon. Aucun d’entre eux ne put mettre le doigt sur le moment exact où la fin arriva. Mais ils surent qu’ils l’avaient vue arriver ensemble. »

La mort d’Irene. Le deuil. New York n’est peut-être pas le lieu de l’accomplissement rêvé par de jeunes et ambitieux américains ?