1002579

 

 

 

 

 

 

 

 

« Le Grand Paris »

BELLANGER Aurélien

(Gallimard)

 

Le Grand Paris. Sarkozy, dit « Le Prince » dans le roman. Un Rastignac se greffe à lui. Qui sera, un soir de mai 2007, parmi les hôtes du Fouquet’s. Un enfant de l’Ouest parisien, celui-là, pressé de bouleverser le développement de la ville capitale. Et donc prêt, pour ce faire, à complaire au Prince.

Satyre molle ? Conformisme dissimulé derrière un modernisme de bon aloi ? Ce roman, quoiqu’il en soit, a déçu et donc ennuyé le Lecteur. Trop prévisible. Si bien installé parmi les idées toutes faites que génère l’idéologie dominante.