souvenirs-de-la-maree-basse-par-chantal-thomas_5934168

 

« Souvenirs de la marée basse »

THOMAS Chantal

(Seuil)

 

Le Lecteur ne s’est jamais senti à l’aise dans ce roman. Roman dans lequel il est beaucoup question de Jackie, la mère de Chantal Thomas, une femme qui s’essaya pratiquement jusqu’au terme de son existence à se réaliser dans la pratique de la natation. D’Arcachon jusqu’à Menton. S’élançant vers le large comme pour partir à la conquête d’une liberté que famille et société lui refusent. Ouvrant ainsi de courtes mais vitales parenthèses dans une existence par ailleurs plutôt morne. Ce que du moins a ressenti le Lecteur au fil des pages.

« La gaieté vient de la mer. Elle danse dans le mouvement des vagues. Elle se relance à leur agitation continuelle. Et même quand on ne sait pas nager, même pour qui, venu de la campagne, excursionne une journée à la mer, faire quelques pas dans l’eau, le bas du pantalon ou la jupe retroussée, rend joyeux. On s’accroche les uns aux autres, on trébuche, une vague vous asperge, on pousse des cris. On ferme ses doigts sur l’eau, elle coule, s’enfuit. L’eau ne se possède pas. Et nous de même : lorsque nous entrons dans l’eau, nous ne nous possédons plus. »