Zizi-filet

 

 

 

 

 

 

 

 

« Les Troupeaux de la colère »

ZIZI Bachisio

(Serge Safran)

 

« … Mon grand-père a été berger, comme mon père, comme tant d’autres, et nous avons tous eu tort. Cela me paraissait le métier le plus utile, au lieu de ça, on ne veut plus de bergers... »

Une belle histoire de bergers sardes. Celle de Pietro et de son frère. Celle des autres bergers installés dans un recoin de la montagne, là où chacun élève son troupeau de brebis. Au début des années 70. Un combat permanent pour trouver les pâturages, pour vendre le peu de lait que donnent les bêtes. Jusqu’à ce que la sécheresse vienne perturber la donne. L’imminence de la catastrophe va peu à peu conduire Pietro et ses confrères à découvrir les vertus de l’action collective. Une action réprimée par les représentants de l’état italien, leurs agents et même le clergé. Arrêté, Pietro est envoyé en résidence surveillée du côté de Trente. A son retour sur l’île, un an plus tard, la situation des bergers a empiré. La lutte contre les Puissants et contre l’Etat est devenue une question de vie ou de mort. Les bergers s’initient à la solidarité.

« Nous sommes en train de nous éteindre misérablement, muets et résignés comme nos brebis. Eh bien, moi je préfère mourir tout de suite, si cela doit arriver, mais en hurlant et en protestant. Que tout le monde entende ma voix et que ceux qui ont du sang dans les veines se bougent ! »