comtesse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Tout va très bien, Madame la Comtesse ! »

MUZZOPAPPA Francesco

(Autrement)

 

Désopilant roman italien. « L’abracadabradantesque » aventure d’une vieille comtesse désargentée, contrainte à se priver du superflu et même d’une part non négligeable de l’essentiel et qui, de plus, voit son nigaud de fils offrir à sa tétonnante maîtresse l’ultime joyau de la famille, un diamant d’une exceptionnelle pureté. La chance se cache cependant au coin de la rue. Un faux enlèvement. Le battage médiatique. Et tout le tintouin. Jusqu’à l’accomplissement du miracle. Un roman jubilatoire !

« Les politiques ? Prononcez ce mot entre guillemets, mon ami. De nos jours, les politiques ne sont que d’excellents acteurs jouant un mauvais scénario. Je connais d’indolents employés de la poste plus serviables et plus disponibles que ces histrions de troisième main cramponnés à leur fauteuil tels des naufragés à un morceau de planche…. »