suburra-bandeauHD

 

 

 

 

 

 

 

 

« Suburra »

BONINI Carlo

DE CATALDO Giancarlo

(Métailié)

 

« Suburra, l’antique quartier des lupanars chanté par Pétrone… Via dei Serpenti à droite, via del Colosseo et la colline sacrée de Giove Fagutale à gauche… Suburra, image éternelle d’une ville incurable. Demeure d’une plèbe violente et désespérée qui des siècles auparavant s’était faite bourgeoise et qui occupait le centre géographique exact de la ville. Parce qu’elle en était et en restait le cœur… Suburra, l’origine d’une contagion millénaire, d’une mutation génétique irréversible. »

Rome. La collusion entre néo-fascistes, mafieux et politiques. Avec la bénédiction du Vatican, incarné par un évêque qu’en toutes circonstances accompagne son mignon. Sous la férule du Samouraï, chef de toutes les bandes après un passage dans les travées fangeuses des droites extrêmes. Drogues. Racket. Corruption. Tous les ingrédients du genre. Avec un immense projet immobilier à la clé. Des luttes féroces. Des crimes. Les leaders des clans cherchant à devenir calife à la place du calife.

Face à eux, les quelques ceux qui tentent de maintenir à flot la machinerie étatique, donc un semblant de légalité. Un officier des carabiniers, Marco Malatesta. Un procureur, Michalangelo. Et deux femmes. Qui incarnent le Bien.

L’Italie de ce temps. Pourrie jusqu’à la moelle. Et qui concentre dans Rome toutes ses turpitudes. Derrière lesquelles transparaissent Berlusconi et toutes les canailles qui l’accompagnèrent dans sa conquête du pouvoir. Un polar qui a tenu le Lecteur en haleine de bout en bout.