9782330057886

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« La pipe d’Oppen »

AUSTER Paul

(Actes Sud)

 

Oppen ? George Oppen, poète américain, inconnu du Lecteur (tout comme quelques autres écrivains américains auxquels Paul Auster fait référence dans cet ouvrage). Un ouvrage qui rassemble « essais, discours et préfaces » tous consacrés à la littérature. Un ouvrage qui éclaire donc l’œuvre du romancier américain, ses cheminements, voire même ses errances. Sans ordre chronologique. Des textes dont la plupart sont traduits de bien belle manière par Céline Curiol. Des souvenirs de jeunesse. Bien évidemment la guerre au Viêt-Nam (« … j’avais fait le choix de refuser de combattre dans cette guerre… »). Mais aussi l’assassinat de Martin Luther King. La menace du feu nucléaire. Et puis le séjour parisien. L’intérêt que porte Paul Auster à la littérature française. Ses rencontres. Ses traductions et ses tentatives d’édition. Jacques Dupin. André du Bouchet. Beckett. Robbe-Grillet. Georges Perec. Une même filiation qui rapproche le Lecteur depuis tant d’années du romancier américain.

« J’ignore pourquoi je fais ce que je fais. Si le savais, je n’éprouverais sans doute pas la nécessité de le faire. Tout ce que je peux dire, et je le dis en toute certitude, est que je ressens cette nécessité depuis ma prime adolescence. Je parle du fait d’écrire, et en particulier de l’écriture en tant que véhicule pour raconter des histoires, des histoires inventées qui ne se sont jamais déroulées dans ce que nous appelons la réalité. Nul doute que c’est une étrange façon de vivre sa vie que d’être assis seul dans une pièce, un stylo à la main, heure après heure, jour après jour, année après année, s’évertuant à poser des mots sur des bouts de papier afin de mettre au monde ce qui n’existe pas – sinon dans votre propre tête. Mais pourquoi donc quiconque voudrait-il se consacrer à une activité pareille ? La seule réponse à laquelle j’ai pu parvenir est celle-ci : parce que vous le devez, parce que vous n’avez pas le choix. »