étoile

"La belle étoile"
Jean VEDRINES
(Fayard)

Sans doute un rendez-vous manqué. Tant le Lecteur est proche de ce qui constitue la trame de ce roman: la place prise par des immigrés italiens, au lendemain de la seconde guerre mondiale, dans la société française. Place économique, puisque ces immigrés participèrent à la remise en marche de la machinerie industrielle. Mais aussi place politique, puisque ces immigrés (ceux du roman) avaient auparavant participé à la résistance anti-fasciste et milité au sein du parti communiste italien. Malgré cela, malgré tout l'intérêt que le Lecteur porte à ce moment de l'histoire et à ce que fut l'apport de l'immigration italienne dans la vie politique française, il est resté trop souvent à la marge du récit. Comme si l'insupportait la narration assumée par le fils du militant, un adolescent fasciné par ce que fut le père et qui, lui aussi, rêve de révolution.