ali

"En cuisine"
Monica ALI
(Belfond)

Les fines gueules reprocheront les grumeaux qui subsistent au fond de la gamelle dans laquelle mitonna la crème anglaise. Une excellente crème anglaise cependant. En dépit des dits grumeaux. Le Lecteur y a goûté et ses papilles se sont maintes fois réjouies.Il résume. Le maître-queux officie dans les cuisines d'un palace londonien. Autour de lui, et dans les différentes fonctions que requiert la profession, des hommes et quelques femmes. Toutes et tous immigrés. Aux statuts précaires. Mais la machine fonctionne. Jusqu'au jour où un plongeur décède accidentellement. Le maître-queux essaie alors de comprendre. Dialogues. Investigations. Peu à peu, l'affligeante réalité s'impose à lui. Cette réalité que le député travailliste (et futur associé du maître-queux) s'évertue d'ignorer, voire même de cautionner. La tableau social brossé par Monica Ali est sans concession. Les nantis vivent et prospèrent sur la misère des damnés de la terre. Le constat n'est évidemment pas original. Mais la façon dont il est établi par l'auteure est en tout point remarquable.